La moitié du web est désormais en HTTPS. Et vous ?

2

Let’s Encrypt, service fournissant gratuitement des certificats de sécurité a annoncé que la moitié du web était désormais en https.

Le chiffrement des données a pour vocation de rendre notre navigation plus sûre. Lorsque vous vous rendez sur un site, vous pouvez remarquer (ou non) à côté de son url qu’un petit cadenas vert apparait. Cela signifie que votre expérience sur le site est sécurisée. Vous n’êtes pas comme en navigation privée, mais si des fournisseurs de services web ou même le gouvernement veulent voir ce que vous lisez ou écrivez ils auront besoin de moyens techniques solides. Cela atteste aussi de l’authenticité du contenu que vous consultez et qu’il n’est pas le fruit d’un hack.

Lets Encrypt https

« Il aura fallu 20 ans pour que 40% des pages web soient chiffrées. C’est incroyable de voir que les 50% ont été atteints en seulement un an. » a déclaré Josh Aas, co-fondateur de Let’s Encrypt.

Si beaucoup de gros sites comme Twitter, Facebook, ou Google ont montré l’exemple, il reste encore bien des sites qui ne présentent aucunes sécurité à leurs utilisateurs. Principalement les médias. Le Monde, Le Figaro, ou même L’Équipe n’assurent pas de navigation chiffrée à leurs utilisateurs. D’autres, plus intelligents, l’ont déjà installé comme CNN ou le New York Times. Pour les sites utilisant WordPress, le CMS proposera de base la navigation sécurisée en https.

Sur Siècle Digital nous avons fait le choix d’installer le https depuis décembre 2015. D’ailleurs, Google va de plus en plus faire remonter les sites utilisant le https au détriment de ceux moins sécurisés.

Mise à jour :
Let’s Encrypt n’appartient pas à Mozilla, mais a utilisé les données de la société pour effectuer ses calculs.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Envoyer à un ami