Facebook a annoncé la semaine dernière avoir déployé trois mises à jour dans le fonctionnement des Trending Topics.

Lancé en 2014, cette section permet au plus gros réseau social du monde de mettre en avant les sujets importants du moment. Nécessitant auparavant une intervention manuelle, Facebook avait mis en place des automatismes au mois d’aout 2016. Cette refonte avait aussi impliqué une simplification de la présentation des sujets.

Un affichage peut-être trop simplifié puisque le réseau social complète son outil avec trois nouveautés :
• les Trending Topics afficheront le titre de l’article sous chaque sujet ;
• une mise à jour du système déterminant ce qui est ‘Trending’ ou non ;
• une liste de sujets qui sera la même par région (pays, ville, etc.).

Affichage du titre de l’article.

Afin d’offrir une expérience plus agréable à ses utilisateurs et afin qu’ils comprennent mieux ce qui découle du sujet mis en avant, Facebook affichera le titre de l’article principal, ainsi que le nom du média qui l’a publié.

Facebook trending topics 2017

Dans sa mise à jour en aout, Facebook avait privilégié l’affichage de nombre de personnes engagées sur un sujet.

Nouvelle identification des sujets en Trending Topics.

Précédemment, Facebook ne se basait que sur l’engagement pour mettre en avant un sujet. Est-ce donc cela qui fait qu’un sujet est important ? Bien sur que non.
Ainsi, le réseau social va à présent se baser sur le nombre de média qui relayent une même information ou un même sujet. Facebook ne délaisse pas pour autant l’engagement de ces publications afin d’identifier une tendance.

Un affichage commun par région.

L’affichage des sujets ne sera plus personnalisé en fonction des gouts de l’utilisateur ou des informations qu’il a transmis à Facebook par son utilisation. Une tendance globale sera présenté à l’utilisateur, qui, une fois qu’il aura cliqué sur un sujet pourra découvrir des résultats personnalisés.

L’ajout de ces nouveaux paramètres vient transformer une fois de plus la façon dont Facebook appréhende l’actualité sur sa plateforme. De plus, le nouveau paramètre de sélection d’un article en Trending Topics devrait faire à nouveau barrage de quelques fake news.

Source.