Facebook a annoncé tester en Australie et en Thaïlande les publicités dans l'application Messenger. La phase de test reste limitée, mais à terme il sera possible pour les annonceurs d'afficher une publicité sur l'écran d’accueil de l'application.

Les publicités prendront une place assez importante sous forme de vignette accompagnée d'un texte et d'un lien. En cliquant sur le lien, nous pourrons avoir plus d'information sur l'entreprise mais aussi de souscrire à un service. Si vous vous interrogez sur l'emplacement de ces vignettes, elles apparaitront juste en dessous de vos conversations récentes. Les publicités seront donc difficiles à ignorer.

Affichage pub dans messenger

Facebook assure cependant que les publicités n'apparaitront pas dans nos conversations, à moins que nous cliquions sur l'annonce ou que nous lancions un chat avec la marque.

Les annonceurs sont excités ...

Aujourd'hui Facebook fournit déjà de nombreux moyens aux marques d'atteindre leurs clients. De telles publicités pourraient toucher plus d'un milliard d'utilisateurs mensuels de l'application.

De plus, Facebook met en avant le fait que ses utilisateurs envoient déjà tous les mois plus d'un milliard de messages aux marques. Cette statistique permet au réseau social de justifier le fait que ces utilisateurs souhaitent voir des annonces comme celle-ci dans Messenger.

... les utilisateurs un peu moins.

Cependant, on peut aussi penser que si les utilisateurs envoient des messages aux marques, c'est parce que c'est un moyen efficace de poser des questions ou même d'obtenir le service clientèle. Utiliser Messenger est parfois plus efficace que d'essayer d'appeler ou d'envoyer un e-mail. Messenger reste l'une des applications les plus populaires dans le monde.

Une phase de test après de multiples rumeurs.

Bien sûr, il ne s'agit que d'une phase de test. Facebook pourra encore repenser la publicité dans l'application si l’interaction entre les entreprises et les utilisateurs s'avère limitée. Par ailleurs, le réseau social signale que les utilisateurs pourront cacher et signaler certaines annonces.

Il y avait eu de nombreuses rumeurs quant à la volonté de Facebook de monétiser son application. Certaines fuites avaient parlé de la possibilité pour les entreprises d'ouvrir un chat avec des publicités, si l'utilisateur avait déjà initié une conversation auparavant.

Facebook a déclaré que les publicités seront testées en Thaïlande et en Australie dans les prochaines semaines.