Snapchat lance un nouveau design et prépare son avenir.
Réseaux Sociaux

Snapchat lance un nouveau design et prépare son avenir.

L’application Snapchat vient de mettre à jour son design pour créer de nouvelles rubriques et ainsi donner plus de profondeur à son expérience.

Alors que son entrée en bourse arrive à grands pas, le petit fantôme semble être prêt à tout pour conquérir ses futurs investisseurs. Si jusqu’au passage à l’année 2017 le réseau social pouvait manquer de profondeur, depuis quelques jours il n’en est rien. Par profondeur, on peut entendre rubriques, types de contenus, lieux de découvertes, etc. En comparaison, sur Facebook vous avez des pages, des groupes, des onglets vidéos, photos, jobs, sports stadium, etc.

Depuis le début du mois de janvier, Snapchat a intégré une fonctionnalité de recherche sur son réseau social. Cela permet de retrouver des amis, des groupes, et de nouveaux contacts tout en ajoutant les bitmojis pour présenter chaque membre de son réseau.

Pour compléter ce nouveau paramètre, l’application a rafraichi son design. Elle semble d’un coup plus agréable à utiliser et plus intuitive. Quelques animations viennent ajouter au tout un peu d’interactivité. La rubrique Discover affiche toujours les publishers qu’elle a intégré, mais dans un style sous forme de box. Pas de recherche (pour l’instant) mais son apparence semble avoir été conçue pour accueillir de nouveaux médias.

En parallèle de ce déploiement, le réseau social a mis à jour ses règles d’utilisation pour les éditeurs qui publient sur Discover. Comme le confirme le New York Times, Snapchat souhaite restreindre « l’utilsiation d’images ou de titres dans Discover qui manquent de valeurs éditoriales. » L’objectif final étant de luter contre le développement de clickbait ou de fake news.

Qui dit interface plus profonde, dit plus de place ou d’opportunités pour intégrer des publicités. Avec un objectif fixé à 1 milliard de chiffre d’affaires pour 2017 et une entrée en bourse en mars, le fantôme va-t-il vendre son âme au diable et trahir les millennials qui tiennent tant à son application ?

Source : The Verge.

Send this to a friend