Amazon continue d’avancer sur l’optimisation d’un système complexe de livraison par drone. Un peu avant la fin de l’année 2016, le géant du ecommerce a déposé un brevet décrivant un engin servant d’entrepôt volant.

Les ambitions d’Amazon quant à la livraison par drone ont été clairement annoncées à la fin de l’année 2013. Une étape clé à été franchie 3 ans plus tard avec une première livraison effectuée au Royaume-Uni.

Pour éviter aux drones d’avoir à retourner jusqu’aux stocks à quelques kilomètres en périphérie des villes, le géant veut qu’ils s’approvisionnent directement dans les airs. Ces entrepôts d’un autre temps ne seront pas des hollandais volants, mais plutôt de grands zeppelins.

amazon brevet entrepot 2

Ils seraient remplis d’objets pré-emballés de petites tailles et ensuite positionnés au dessus d’endroits où la demande (prédictive) serait importante. Cela permettrait aux drones de livraison de ne consacrer leur énergie qu’à leur mission principale. Le brevet présente aussi de plus grands zeppelins capables de transporter des personnes, des drones, ainsi qu’un plus grand nombre de produits. Le tout fait partie intégrante d’un réseau complexe d’appareils et d’applications reliés à Amazon.

Si l’idée parait un peu capillotractée, elle n’est pas surréaliste. Jeff Bezos nous a déjà prouvé qu’impossible n’était pas Amazon. Mieux encore, ces entrepôts volants pourraient représenter une économie en termes d’investissements immobiliers pour le géant. Reste aussi à voir de quelle manière de tels engins peuvent être acceptés dans notre ciel.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend