Depuis plusieurs années en France (et bien plus aux États-Unis), le marketing vogue sur les contenus. Une technique pour approcher, séduire, convertir et voir fidéliser ses consommateurs. Malheureusement qui dit tendance entraîne tout et n’importe quoi. On se retrouve avec de la sur-information qui annihile complètement les effets escomptés…
Si la créativité dans le fond (ligne éditoriale) et dans la forme (style, ton, format) représente 50% du boulot, le content marketing doit également passer par l’analytique. Malheureusement, c’est là où ça pêche par manque de formation ou de culture d’entreprise.

Passer par l’analytique pour adapter et optimiser le content marketing, c’est utiliser un outil d’analytique de son site comme celui de Google, mesurer l’engagement à travers les dashboards pro des plateformes sociales (Facebook, Twitter…) ainsi que relever les partages sociaux de l’ensemble des utilisateurs.

L’infographie ci-dessous réalisée par Salesforce reprend tout les éléments pour permettre d’améliorer ses contenus de manière significative : chargement de ses pages web, entrées et sorties du site, taux de rebond, les engagements sur les plateformes…

content-marketing-analytique-salesforce

Source.