Digital Retail

L’après crowdfunding : le nouveau commerce des start-ups

Avec le succès du crowdfunding, de la démocratisation de l’entreprenariat et de la multiplication des objets connectés, les start-up ont vu leur financement se concrétiser.

Si le succès est parfois au rendez vous sur les plateformes de crowdfunding, ce type de communication s’adresse à un public averti. Ainsi, quand on se confronte au mass market ce n’est plus la même chose ! S’ajoute des problématiques de coût et de logistique.

En effet, le principe d’une plateforme type Kickstarter repense la chaîne de conception produit en intégrant une nouvelle phase : test du concept et récolte de financement par les utilisateurs finaux. Une fois cette étape réussie ce n’est que le début du projet. Comment gérer l’après crowdfunding quand on est une start-up ? C’est ce qu’ont tenté de résoudre nombre de boutiques en ligne qui font le pont entre la start-up et le retail.

Pour rappel, l’e-commerce en France compte 35,5 millions d’e-consommateurs et 17,4 milliards d’euros dépensés en ligne (chiffres Fevad). Plus de doute que pour les innovateurs ça se passe en ligne, pour ce faire, d’autres types d’innovateurs l’ont bien compris. Nous présentons ici quelques-unes de ces nouvelles boutiques qui promettent toutes la même chose : dénicher les dernières innovations.

retail

MYGADGET.FR

Mygadget.fr une plateforme en ligne qui s’est positionnée sur les produits high-tech en proposant une organisation à l’image d’une boutique classique avec des catégories allant de la voiture au gamers.

Site web : http://mygadget.fr/

NOOVA

Plus généraliste que la précédente, avec des objets en tout genre. Ce qui est intéressant c’est le business model copié d’Amazon : ce qui est proposé aux start-up c’est surtout de l’image et de la visibilité, la gestion de commande et l’envoi se fait par la start-up. Le plus côté consommateur c’est l’investissement de Noova qui teste et approuve chacun des produits proposés sur le site. Pour ce qui est de son financement, la plateforme prend 20% de commission par objet vendu.

Site web : https://www.noova.co/fr/

SHEEPS

Un peu différent des deux premiers, on est à mi-chemin entre le crowdfunding et la boutique en ligne classique, puisque Sheeps propose un achat collaboratif ! C’est à dire, les entrepreneurs fixent un objectif de vente et si celui-ci est atteint, une contrepartie est débloquée pour tous les consommateurs. Les ventes fonctionnent en « campagnes » limitées dans le temps et plus les internautes achètent, plus le prix baisse.

Site web : http://sheeps.fr/

START-UP MARKET

Encore un business model différent, cette fois-ci au service des e-commerçants. La plateforme propose une solution e-commerce clé en main pour les distributeurs, en leur donnant accès à l’ensemble des objets connectés développés par les star-tups françaises et internationales. Chaque distributeur peut ainsi générer son propre catalogue « d’objets connectés » directement sur son site internet, sans aucun risque de gestion de stock avec un partage de revenu sur chacune des ventes avec la start-up.

Site web : http://startup-market.io/

PRIVATE INNOVATION

On change un peu de registre avec l’approche vente privée spécialisée objets connectés ! Private Innovation propose de connecter start-ups et early adopter sur le principe communautaire. Ainsi, si vous voulez profiter des offres il va falloir s’inscrire ! Ici, le consommateur a une démarche de découverte et de soutien via des offres préférentielles avec comme objectif : proposer le meilleur prix du web.

Site web : private-innovation.com

Vous l’aurez compris, les start-ups n’ont pas fini de faire parler d’elles en touchant à tout le cycle produit : de l’innovation technologique à la mise sur le marché ! Plus que du chiffre d’affaires, ce que propose ces nouvelles boutiques en ligne c’est de la visibilité ! Un véritable deux-en-un très séduisant. C’est aussi une façon de crédibiliser son activité mais aussi de bénéficier de l’expérience e-commerce bien différente des plateformes de crowdfunding, où de nouvelles notions émergent comme la logistique ou le mass market.

Send this to a friend