Une équipe de scientifiques du MIT et de Lyndra, une entreprise de biotechnologie, a développé une gélule capable de s'étendre dans l’estomac.

Les résultats de leurs travaux ont été publiés au milieu du mois de novembre sur le site Science Translational Medicine. L’idée derrière cette collaboration est de créer une gélule capable de délivrer un médicament sur une durée plus longue que 24 heures. Paris tenu et réussi.

Une fois la gélule ingérée et arrivée dans l’estomac, elle s’étend pour prendre la forme d’une étoile. Cette forme lui permet de se fixer sur les parois et ainsi de ne pas disparaitre dans le reste de notre plomberie. Une fois cette étoile formée, elle commencera à administrer lentement le médicament qu’elle contient. Elle continuera de le faire pendant une période de sept à dix jours jusqu’à ce qu’elle finisse pas être digérée.

Aux États-Unis, 50% des patients ne prennent pas leur traitement comme il a été prescrit, ce qui coûte plus de 100 milliards de dollars au système de santé américain. D’après la co-fondatrice de Lyndra, ce pourcentage est encore plus élevé dans des pays en développement.

L’étude publiée par l’équipe de chercheurs présente des résultats concluants après une série de tests effectués sur des cochons. Une première étape avant une série de tests sur l’Homme.

Au-delà du coût que cela peut représenter pour les systèmes de santé étatiques, créer une gélule contenant 10 jours de médication pourrait amener l’industrie à faire des economies d’échelles. De cette manière, le prix des médicaments serait moins important et donc plus accessible.

Source.