Comment trouver un job dans la Com’ en 2016 : les avis des pros (2/2)
ÉtudesInsights

Comment trouver un job dans la Com’ en 2016 : les avis des pros (2/2)

Suite et fin de notre épineux dossier sur le recrutement dans la communication en 2016. Pour apporter de l’épaisseur sur notre réflexion à ce sujet sensible, nous avons souhaité interroger la bulle directive. Des personnalités qui sont amenées fréquemment à interagir dans le recrutement de nouveaux collaborateurs. Mardi, Siècle Digital vous donnait ses astuces pour se démarquer sur le marché de l’emploi, c’est au tour aujourd’hui de nos professionnels de vous délivrer leurs précieux conseils. Attention demain vous serez armés comme jamais pour épater les recruteurs.

Les canaux de recrutement en 2016.

Sans suspens, les sites spécialisés en recrutement et les réseaux sociaux professionnels sont les outils les plus utilisés. L’attractivité d’une marque peut également influencer des démarches en amont des offres d’emploi. Le Club Med par exemple, s’appuie en plus sur un vivier important de candidatures spontanées. Cette marque iconique à l’avantage de faire rêver, les candidats sont ainsi nombreux à postuler directement pour manifester leur envie de travailler pour la firme au trident.

L’agence de communication Hula Hoop part elle d’un constat complètement différent : si les candidats ont envie de travailler avec nous, ils nous connaissent déjà. Ainsi ils publient uniquement leurs annonces de recrutement sur les réseaux sociaux. La promotion interne est encore d’actualités, certains des professionnels nous ont confié donner leur chance aux alternants qui ont fait leurs preuves durant leur passage chez eux.

mac-459196_1920

« Googlisation » des candidats.

Alors sommes-nous regardés, scrutés ? La réponse est oui bien entendu.

Il est très important aujourd’hui de prendre en compte cette notion « d’empreinte numérique ».  Il faut soigner son profil professionnel sur les réseaux sociaux, la réputation sociale d’un candidat est devenue une véritable référence.

De manière courante lorsqu’une candidature est attrayante, elle entraine une googlisation du candidat. Toute cette information permet aux recruteurs d’aller au-delà du CV. On parle aussi « d’aura digital ». S’il écrit des articles, il publie des informations intéressantes, si les projets de leurs CV sont référencés, tout cela peut être un plus pour se démarquer des autres candidats.

Citation Sophie Déroulède RTL

L’emploi sur Linkedin.

Linkedin est un outil plébiscité par les professionnels. Cependant aujourd’hui, beaucoup de candidats postulent aux offres sans regarder la profondeur des missions. Les plus intéressés ne doivent pas hésiter à relancer les entreprises, en se présentant directement aux recruteurs. En approfondissant leur démarche, ils font preuve de persévérance et marqueront des points.

Les qualités recherchées du bon communicant.

On a parfois l’impression qu’on en demande beaucoup. L’expérience, les compétences, des fiches de postes bien trop exigeante. Nous pouvons énumérer de nombreuses qualités mentionnées par nos chers professionnels : polyvalence, curiosité, compréhension systémique des enjeux, créativité, initiatives, résistance au stress, organisation, de cursus Master 2 en communication, avoir le sens du résultat.  Mais ce qui ressort, c’est qu’au-delà du socle intellectuel et technique, il y a l’envie, l’appétence pour ce métier, cela s’entremêle avec un caractère enthousiaste et une forte capacité à défendre ses idées et à convaincre.

Vous devez être capable de manifester l’envie de rejoindre une équipe qui tourne déjà sans vous et de convaincre les recruteurs que vous pourrez facilement vous intégrer et apporter une valeur ajoutée.

Citation Cédric Morel Hula Hoop

L’utilité du CV et de Lettre de Motivation.

Un CV doit être clair : si un cv n’est pas compréhensible à la première lecture, le candidat risque de ne pas être clair dans l’organisation de son travail et ses projets.

Un CV doit être adapté au secteur d’activité et au métier ciblé : il faut susciter l’envie d’en savoir plus sur vous, les professionnels reçoivent trop de candidatures impersonnelles.

Un CV ne doit comprendre aucune faute d’orthographe : On doit l’avoir lu et relu, c’est un signe d’un certain niveau d’éducation

La lettre de motivation reste aujourd’hui le complément légitime du CV et elle est encore primordiale en 2016 pour se différencier. Cependant l’agence Hula Hoop nous a concédé ne plus toujours les lire car elles sont trop formelles. Les mails accompagnant les candidatures sont pour eux aussi importants, car ils peuvent faire émerger l’humour de l’envie et la différence se fait là.

Ce que les recruteurs apprécient.

– Candidature la plus directe possible, ne pas être juste passif sur les réseaux. Utiliser le mail de relance une fois, et bien sûr un mail de remerciement après entretien physique.

– Préparer son entretien comme un examen, analyser l’entreprise. Il y a aujourd’hui assez d’informations sur internet, démarquez-vous et soyez original.

– Être patient et respecter les dates de relance prévues lors de l’entretien.

– Avoir la banane en entretien, la première impression est souvent la bonne.

Citation Sophie Déroulède RTL 2

Ce que les recruteurs désapprouvent.

– Syndrome de l’imposteur : on ne traficote pas son CV, ne soyez pas quelqu’un d’autre, vous êtes très vite démasqués.

– L’assurance est une qualité appréciable, mais il faut l’exprimer avec une certaine modestie.

Paroles de Pro

Les conseils pour vous lancer

Dorine FROMENTIN, Responsable Communication GROUPE COT

« Savoir s’intéresser. Le marché de la communication n’est pas assez perçu comme un métier de spécialiste. Le profil personnel compte de plus en plus : organisation, créativité, connaissances des marchés et pas seulement de l’entreprise dans laquelle vous postulez. »

Sophie DÉROULÈDE, Directrice communication et marque RTL

« Être persévérant et y croire. Préparer sérieusement chaque envoi de CV, chaque entretien. La recherche d’emploi est déjà un « full-time » job. Ca ne sert à rien d’envoyer des CV à tout azimut, vous allez vous décourager. Au contraire, prenez le temps de bien cibler le métier, le secteur d’activité et les entreprises qui vous attirent. Identifiez les entreprises, les décideurs, les personnes influentes qui peuvent vous aider à entrer en contact avec eux.

Vous devez utiliser votre réseau. Même si vous êtes encore étudiant, vous possédez déjà un petit réseau par votre école, vos précédents stages, vos amis, votre famille,… Vous pouvez faire fructifier ce réseau en demandant un rendez-vous à des personnes qui pourraient vous « mentorer ». Essayer d’entrer en contact avec quelques personnes clés dont le parcours vous inspire, pour obtenir des conseils. Soyez malin, ne parlez pas tout de suite d’un job, et vous verrez, vous recevrez une aide précieuse.

Ensuite, trouvez un moyen de vous singulariser, faites-vous connaître sur les réseaux sociaux (twitter, linkedin, …) en vous investissant sur un sujet professionnel en lien avec le métier désiré. Mais surtout faites bien la part entre la sphère professionnelle et personnelle. On a envie de savoir que vous êtes sympathique, dynamique, enthousiaste et créatif, mais les détails de votre soirée à Saint Tropez ne regardent que vous. »

Thierry ORSONI, Directeur de la Communication CLUB MED

« Ne vous découragez pas. Même quand vous voyez des personnes avec un super niveau scolaire, de meilleures expériences. Même quand on vous dit que vous n’avez pas assez d’expérience. Choisissez votre premier job. Dans choisissez il y a le choix. Ne pas accepter n’importe quoi. Dans la communication vous militez pour votre entreprise, il faut que vous ayez envie de la défendre. »

Cédric Morel, Directeur associé agence de communication HULA-HOOP

« Vous devez identifier le poste que vous recherchez. La communication est un milieu où on cherche de plus en plus de spécialiste. On peut être chef de projet ou directeur artistique, mais pas les deux. Vous devez identifier sur le marché la typologie d’entreprises dans lesquelles vous souhaitez travailler.

Annonceurs ou Agences. Grands groupes ou petites entreprises. Dans le milieu des agences c’est pareil, il y a les grands groupes, les agences intermédiaires et les petites agences. Dans chaque typologie, il y a des besoins de carrières fondamentalement différents, des cadres de vie également différents. Vous devez définir où vous voulez aller. Publicis c’est pas Hula Hoop par exemple et le mode de vie et les carrières sont différentes. Vous devez rencontrer les personnes, quelle que soit la taille.  Pour le milieu des agences, ils organisent des soirées. Les hauts responsables de grands groupes font des conférences. Vous avez l’obligation d’avoir un pied sur le terrain et de manifester votre envie en allant sur ces évènements-là.

Vous ne devez pas vous inquiéter. Malgré ce que l’on dit aujourd’hui il y a quand même la place  et c’est l’envie qui fait la différence. Même si vous n’arrivez pas à trouver tout de suite, il faut savoir que la moyenne pour trouver un job en sortant des études est de 6 mois. Vous devez sortir, vous créez un réseau, montrer sa passion pour ce métier à travers un blog, un journal, des participations à des conférences. Vous pouvez vous investir bénévolement, ce temps-là ne sera jamais du temps perdu  et vous sera bénéfique sur le long terme. »

 

Nous remercions nos professionnels pour leur délicate contribution. Nous espérons que ce dossier vous aura aidés dans votre recherche d’emploi. Bon courage et bonne chance à tous.

Send this to a friend