Il y a des projets scientifiques qui font rêver les enfants comme les adultes. Nos grand-parents ont imaginé des voitures volantes sillonnant les immeubles, nos parents, de voyager sur la Lune et Mars pour passer quelques vacances. Mais aucun d’eux n’aboutit dû fait des monopoles industriels et des brevets scientifiques. Alors quand ceux du projet Hyperloop ont été rendus public par Elon Musk, le rêve s’est rapproché de la réalité.
Pour rappel, le projet Hyperloop consiste en un train à « hyper vitesse » propulsé par un coussin d’air dans un tube géant à basse pression. Lui permettant d’atteindre des vitesses théoriques entre 1 200 km/h et 6 500 km/h, le tout alimenté par les énergies renouvelables. Une idée plus que séduisante que s’est empressé d’étudier le cabinet BIG (basé au Danemark concentrant des architectes, des designers et des ingénieurs sur des projets gigantesques nouvelles générations).
projet-hyperloop-uae-carte
À l’heure actuelle, le cabinet a répondu à l’appel d’Elon Musk et de ses brevets mis à disposition pour expérimenter un Hyperloop afin de relier les villes d’Abu Dhabi et Dubaï en seulement 10 minutes ! Il faut savoir que ces entreprises sont situées à plus de 150 km de l’une de l’autre. Ce qui par la formule physique reviendrait à l’Hyperloop d’atteindre plus de 980 km/h.

Le cabinet BIG présentera plus en détails son étude du sujet début novembre (apparement le 7). En attendant, il faudra se contenter de l’unique illustration, du plan, de la vidéo très bien scénarisée et de nos rêves.

Source.