Otto, une société acquise par Uber en aout et travaillant sur des systèmes de camion sans conducteur a effectué sa première livraison le 20 octobre.

Ce sont 50 000 canettes de Budweiser qui ont été acheminées jusqu’à Colorado Springs au départ Loveland. La distance parcourue a été de 120 miles, soit 193 kilomètres. Si l’on peut douter de la qualité de la marchandise transportée, c’est surtout la prouesse du véhicule qu’il faut noter. Le système de pilotage a géré plus de 80% du parcours seul. Sans l'intervention de l’homme.

Plus tôt en aout, Uber avait annoncé préparer un lancement de voitures sans conducteurs sur les routes de Pittsburgh … Ce qui a été fait au milieu du mois de septembre. Dans le même temps, l’application de commande de voiture avec chauffeur annonçait travailler d’arrachepied sur ses camions.

Volvo semble être un partenaire de choix, car non seulement c’est le constructeur qui se trouve dans les rues de Pittsburgh pour les voitures sans conducteur, mais c’est aussi le constructeur du camion qui a livré la commande de Budweiser.

Le camion qui roulait à une vitesse moyenne de 90 km/h a été accompagné par une patrouille tout au long du voyage. Un des policiers aurait même déclaré avoir été agréablement surpris de voir un camion se comporter de façon sûre tout en restant sur sa voie pendant le trajet.

camion sans conducteur

À terme, on peut espérer voir arriver cette technologie jusqu’en France. Cela pourrait permettre de réduire considérablement les accidents impliquant des poids lourds, mais aussi les problèmes de trafic. Côté conducteur, les routiers pourraient avoir à passer moins de temps au volant ce qui pourrait réduire par conséquent leur fatigue. À suivre...

Source.