Le Conseil fédéral allemand a adopté une résolution visant à interdire les voitures à essence ou diesel pour 2030. À partir de cette année-là, si vous vivez en Allemagne, il vous faudra faire l’acquisition d’un véhicule à zéro émissions de CO2.

Au-delà de son propre pays l’Allemagne souhaite apporter cette initiative au reste de l’Europe et demande à la Commission Européenne d’adopter elle aussi cette interdiction. Le Conseil fédéral souhaite aussi que la Commission Européenne revoit ses politiques de taxation afin de favoriser l’acquisition de voitures électriques ou à hydrogène. Sans donner de précision, cela pourrait se concrétiser par un renforcement des taxes sur l’achat de véhicule à combustion interne et/ou l’allégement de celles pour l’achat de véhicule propre.

Cette mesure risque de fortement inquiéter les constructeurs automobiles, d’autant plus que le nombre d’immatriculation de véhicules diesel a fortement chuté dans l’Union Européenne au mois d’aout. Il est probable que le scandale autour des tests effectués par Volkswagen y soit pour quelques chose. Néanmoins, dans 14 ans les infrastructures et les technologies dédiées aux voitures électriques auront largement évoluées. De plus en plus de consommateurs feront le choix d’utiliser un véhicule propre. Ainsi, ce large délai devrait laisser le temps aux constructeurs de structurer leur offre autour de véhicules à zéro émission de CO2.

Source : ForbesSPIEGEL.