Après Messenger ou encore AdBlock, c’est l’ App Store qui diffusera bientôt des publicités à ses utilisateurs. Une manière supplémentaire pour Apple d’engranger des revenus publicitaires.

Les éditeurs peuvent déposer leur application sur la plateforme gratuitement en respectant un cahier des charges bien précis. Mais pour ce qui est de la promotion cela peut s’avérer difficile sans un budget cross-canal et/ou un référencement optimisé pour l’ App Store…

 

Mais Apple test aujourd’hui un format publicitaire pour la promotion d’une application qui s’affichera uniquement dans les résultats de recherche. Là où jusqu’à présent les critères référencement seuls comptaient : nombre et qualité des avis, nombre de téléchargement, d’impression, mot-clé en cohérence avec la catégorie, visuels et vidéo. Les éditeurs pourront se positionner sur des mots-clés pour apparaitre dans les résultats correspondants. On imagine un système d’enchère comme Google Adwords ou Facebook.

app-store-mobile-pub

Pour le moment, ces publicités ne sont visibles qu’aux États-Unis sur l’iPhone (le Mac Store n’étant pas encore impliqué) via quelques testeurs seulement. Apple justifie ce nouveau format pour aider les développeurs indépendants n’ayant pas les moyens de communiquer sur les médias, mais également pour permettre aux éditeurs de relancer l’engagement et la ré-installation des applications délaissées par les utilisateurs. Il est vrai que le téléchargement est en baisse sur la plateforme et des récentes études montrent que les possesseurs de smartphones utilisent plus ou moins 10 applications maximums. Ce qui est bien inférieur au nombres d’apps existantes…

Source.