Shazam est bien l’une des applications les plus utiles de ces dernières années (je pèse mes mots). Nous avons tous, à un moment donné, lancé l’application en écoutant la radio ou assit dans un café après avoir essayé vainement de reconnaitre l’artiste ou le titre qui se cachait derrière la musique… Alors quel étonnement de voir que l’app vient tout juste d’être rentable après 17 années d’existence !

Il n’est pas rare de voir des sociétés technologiques comme Shazam devenir profitable après plusieurs années. Ça a été le cas d’Amazon au début des années 2000 ou encore Uber qui perd toujours de l’argent alors que la société est capitalisée à plus de 50 milliards de dollars…

shazam-application-reconnaissance-musicale

Si l’application de reconnaissance musicale, Shazam, a passé le cap de la rentabilité, c’est grâce à son nouvel accent sur les revenus publicitaires (les bannières display). Il faut également noter l’apport des différents partenariats avec les plateformes de streaming comme Spotify et les bibliothèques payantes type iTunes. La société affirme rediriger plus d’un million de clics par jour vers ces dernières. En échange, Shazam touche une commission sur le trafic drainé et les conversions. Cependant ces partenariats ne sont plus la principale source de revenus. Ce qui rend l’application plus « indépendante » de ces acteurs.

Avec une nouvelle levée de fonds, Shazam a dépassé une capitalisation à 1 milliard de dollars. L’annonce sur sa rentabilité devrait qu’amplifier à l’avenir pour cette belle application.

Dans la même catégorie

Source.