C’est donc à Snaphappen à Londres qu’il fallait se rendre jeudi dernier, où le tout premier évènement fait par et pour la communauté Snapchat avait lieu. Ce grand rendez-vous international a fait la part belle toute la journée aux personnes qui “font”  Snapchat : influenceurs, storytellers, marketeurs … Ils se sont succédé au micro toute la journée pour expliquer comment faire pour avoir une utilisation efficace de Snapchat. Petit retour sur cette journée.

Les influenceurs en pleine action à SnapHappen

Les influenceurs en pleine action à SnapHappen

Snapchat décolle définitivement en Europe.

Attention spoiler : la communauté Snapchat se porte très bien. Inutile de vous faire du teasing jusqu’à la fin de l’article pour répondre à cette question. Vous le savez sans doute déjà, avec ses 9 millions d’utilisateurs actifs en France et le lancement mi-septembre des chaînes Discover en français, on ne peut que constater que la déferlante Snapchat est en train de gagner la France. Et contre toute attente, ce n’est pas aux Etats-Unis mais bien en Europe qu’a eu lieu le rassemblement de toute la communauté du réseau social éphémère. Initié par @flawlessfox81, cet évènement a pris place au Magic Roundabout, un espace extérieur (couvert par des bâches) assez improbable dans sa configuration mais tout à fait adapté en plein coeur du quartier tech de Londres. Les différents speakers ont pris la parole soit sous la forme de speech de 30 minutes, soit sous la forme de panel de plusieurs acteurs influents (artistes –ceux qui transforment leurs snaps en véritables œuvres d’art à coup de stylet-, storyteller –ceux qui racontent des histoires-). Si l’on a pu y entendre plusieurs lieux communs habituels sur l’engagement, la relation de proximité et le ROI sur Snapchat, certains speechs ont été très intéressants.

Les phrases à retenir.

En dehors des « il faut engager sa communauté avec des histoires inspirantes » et autres « proposez une expérience unique que seul ce réseau social permet », quelques éléments plus intéressants sont à noter :

  • Au-delà des filtres (parfois ridicules) de chiens et autres gazelles qui modifient la voix, Snapchat peut tout à fait être utilisé pour des grandes causes, alors n’hésitez pas à sortir de l’aspect purement ludique [l’auteur fait référence ici à l’utilisation des filtres Snapchat pour contourner une loi indienne interdisant de dévoiler le visage des victimes de violences sexuelles –et les empêchant de prendre la parole en public- pour leur permettre de témoigner sur Snapchat]
  • « Let limitation be motivation » : Ce sont les limites de Snapchat (vidéos de 10 secondes, contenu qui disparait, possibilité de taper pour passer à la snap suivante dans les stories, impossibilité à être trouvé…) qui obligent à être créatif, intégrez-les dans votre stratégie.
  • Le « tap » permet d’engager un utilisateur sur une story en la rendant interactive, utilisez-le pour donner l’impression au lecteur qu’il influence le cours de la story en faisant avancer les snaps. Vous pouvez aussi proposer une story sous forme de snaps en stop motion et laisser l’utilisateur aller à la vitesse qu’il veut en tapant pour l’animer
  • Utilisez les messages directs pour faire collaborer votre communauté à vos stories (par exemple en proposant un top 5 et en demandant aux utilisateurs de vous envoyer un 6em et en publiant les plus intéressants dans sa story)
  • Utilisez les geofilters de marque pour engager les utilisateurs sur vos lieux de vente ou vos évènements
  • Ne sous-estimez pas la tranche d’âge des 25-40 ans, c’est celle qui grossit le plus vite sur Snapchat
  • Il n’y a pas de longueur idéale pour les stories, elles doivent prendre le temps nécessaire pour permettre de raconter l’histoire : @hellorasmus qui fait des stories de 3 minutes possède un taux de « completion » (personnes qui visionnent la story en entier vs ceux qui la quittent avant la fin) de 80%

snaphappen snapchat

Influenceurs vs Marketeurs.

Le plus frappant lors de cette journée a été de comparer la vision des influenceurs à celles des marketeurs. Celles-ci s’opposent sur de nombreux points et c’est @shonduras qui en parle le mieux. Dans un speech très inspirant (Shaun sait se mettre un auditoire dans sa poche, même s’il parle très vite), il liste les bonnes pratiques pour avoir une communauté engagée sur Snapchat. Outre sa première remarque très intéressante sur le fait de porter une attention particulière à son nom d’utilisateur pour le rendre facile à retenir et surtout à écrire (car c’est le seul moyen d’ajouter un compte sur Snapchat –en dehors du snapcode-), il met le doigt sur l’utilisation à tort et à travers des snapcodes. En effet on voit de plus en plus de snapcodes postés sur les réseaux sociaux, que ce soit sur une publication appelant les internautes à suivre le compte ou tout simplement en tant que photo de profil. Et là où un marketeur (comme ceux qui ont suivi cette journée-là) vous dira de poster votre snapcode partout pour faire la promotion de votre compte Snapchat, Shonduras vous déconseille vivement de le faire, car non seulement c’est fait partout (donc vous ne ressortirez pas du lot en faisant cela) mais ce n’est pas engageant car vous n’incitez pas les utilisateurs à vous suivre. Il faut leur donner une bonne raison, leur montrer un teaser de vos stories, expliquer ce que vous postez ou encore faire une opé cross-canal intelligente. Mais poster votre snapcode seul est inutile. Honduras raille également les conseils du style « montrer les coulisses, faire du “behind the scene” car, si cela peut avoir un intérêt dans certains cas, ne faire que ça sera vite lassant et inintéressant sur la longueur. Il faut sans cesse réinventer sa façon de faire vivre des expériences sur Snapchat en imaginant des aventures folles à raconter y compris lorsque s’il s’agit de promouvoir des produits. Son conseil aux influenceurs est de ne surtout pas cacher le fait que les stories sont sponsorisées mais bien au contraire de faire du produit le héros de la story. Bref une vision très éloignée des marketeurs qui cherchent à rassurer les annonceurs en tentant de leur faire croire qu’il existe des formules toutes faites et faciles d’engager une communauté sur Snapchat.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=CkTZl6BT6d4?rel=0&showinfo=0]

Les intervenants.

2016-09-21-07-54-27

Pour les accros de Snapchat (option anglais première langue), voici la liste des intervenants et leurs comptes Snapchat :

AaronFPSDannyberkGinicanbreatheImnickrobertsonShaunayalaHellorasmusRhodes411EmgarberTristantalesOperamericanoThecarlosgilChriskubbyShondurasGeeohsnapFrankedannaGeorgio.copterJuliusdeinAlexkhan1SallisnapCailinoneilYusufomarSAThimothyarmoo

La communauté Snapchat se porte donc très bien et un évènement comme Snaphappen était le bienvenu pour le rappeler. Avis aux marques, c’est LE moment de vous lancer sur Snapchat ! Le format éphémère vous permet d’expérimenter et de vous lâcher bien plus que sur les autres réseaux sociaux et la relation de proximité générée avec votre cible ne pourra que vous être bénéfique. Inspirez-vous des chaînes Discover ou suivez @snap-marketing pour savoir comment s’y prendre et lancez-vous !