Des chercheurs de l’université d’Edimbourg ont créé un logiciel qui permet d’éditer des photos à coup de baguette magique.

On ne parle pas de la baguette de Photoshop, mais bien de celle que vous pourriez utiliser dans Harry Potter. Grâce au machine learning et à un fonctionnement en réseau neuronal artificiel, Neural Photo Editor comprend de manière intuitive comment l’utilisateur souhaite retoucher une photo : changer la couleur des cheveux, remplir une zone de calvitie, ou blanchir le sourire.

Comme on le voit dans la vidéo, le processus ne pourrait pas être plus simple. Il suffit de choisir une couleur dans la palette de l’application, puis le système analyse l’intégration de cette couleur dans le contexte de la photo. L’ajout de la couleur se fait alors de façon intelligente. Si vous choisissiez du blanc et que vous l’appliquez au niveau du sourire, ce dernier deviendra plus blanc ou s’élargira. Si vous appliquez une couleur foncée sur le front, une frange commencera à se dessiner.

Pour l’instant, l’application n’en est qu’à ses premiers jours et ne permet d’éditer que des photos de 64×64 pixels. Si elle produit un rendu cohérent la plupart du temps, certaines éditions de photographies peuvent terminer sur quelque chose de plutôt bizarre comme on peut le voir dans la vidéo.

Pour les intéressés, Neural Photo Editor est en accès libre sur GitHub. On peut espérer une évolution dans un futur proche pour un travail sur des photos avec une résolution plus importante. Mais cela nécessitera un travail de machine learning plus long, et une amélioration par palier.

Via.