Facebook aimant dévoiler ses travaux sur les intelligences artificielles nous présente SharpMask qui est destinée à segmenter les objets d’une photo.

Les travaux sur l’image sont très poussés et aboutis sur Facebook. Non seulement pour comprendre de façon automatisée ce que nous partageons, mais aussi pour permettre aux personnes malvoyantes de savoir ce qu’il y a dans nos photos. Pourtant, il est difficile d’entrainer un ordinateur à reconnaitre les éléments d’une photo aussi bien qu’un humain.

Avec beaucoup de travail, le FAIR (Facebook Artificial Intelligence Research) a réussi à développer au bout de plusieurs années des IA capables d’analyser nos photos puis de les segmenter. Des premiers résultats de recherches avaient été publiés en novembre 2015 par Facebook qui a continué de faire travailler ses intelligences. Le géant a désormais une avance technologique considérable sur la classification des images (que peut-on voir dessus ?) et la détection d’objet (à quels endroits et combien d’objets y a-t-il ?). Comme le présente l’image ci-dessous, les éléments présentés correspondent à l’étape (a) et l’étape (b). SharpMask vient donc compléter ce process en réalisant l’étape (c) : la segmentation.

Facebook IA SharpMask

La segmentation permet d’identifier de façon très précise la disposition des objets dans un cadre défini. Elle permet de même de les tracer un par un, et ce malgré une superposition. Facebook nous livre quelques planches d’images travaillées par SharpMask et sur lesquelles on peut remarquer que la segmentation est capable d’identifier bien des choses sur nos photographies.

Facebook IA SharpMask

Facebook IA SharpMask

Si pour l’instant ces éléments ne sont pas utilisés à des fins publicitaires, rien ne pourrait empêcher Facebook dans une futur proche d’utiliser l’analyse de nos photos pour nous pousser des publicités hyper ciblées.

Source.