Quels comportements et attitudes derrière un Like sur Facebook ?
ÉtudesInsights

Quels comportements et attitudes derrière un Like sur Facebook ?

Si certains, comme nous, se sont posés de nombreuses fois la question de savoir quelles sont les attentes derrières les réactions à une publication. L’étude, réalisée par Facebook Research, va nous permettre d’éclairer scientifiquement la fonctionnalité la plus connue des réseaux sociaux : le Like (mention J’aime en français).

facebook-reactions

Combien d’utilisateurs se soucient du nombre de Like ?

Au préalable, l’étude a été soumise à un échantillon de 2 109 utilisateurs âgés entre 13 et 90 ans (avec une moyenne de 40,3 ans) avec 56% de femmes. Sur la période-test (12 semaines) la moyenne hebdomadaire de publication par utilisateur est de 11 (photos, vidéos, textes, partages, check-ins). Sur ces publications, les personnes interrogées ont mentionnée une moyenne de 12,8 Likes par publication.

like-facebook-moyenne-publication

Que représente cette moyenne de Like au yeux des utilisateurs ?
52,7% ont révélé que recevoir « assez » de Like sur leurs posts avait une certaine importance à leurs yeux. Cette importance prend une tournure intéressante lorsque sur les sondés, 16% prétendent clairement qu’une publication ne recevant pas assez de Like leur faisait ressentir un certains malaise…

Combien de Like se cachent derrière l’adverbe « assez » ?
Il faut un minimum de 8 Likes par publication pour que l’auteur en retire une satisfaction personnelle. Une donnée plutôt confinée au vu du nombre d’amis moyens sur Facebook…

Le paradoxe du Like.

Autre constat suite à l’étude, le « paradoxe du Like ». Similaire au « Paradoxe de l’amitié » de Scott L. Feld. Il montrait dans une de ses publication que « la plupart des individus ont moins d’amis que leurs amis respectifs ». Sur Facebook, cela serait identique avec les mentions J’aime : les utilisateurs obtiennent moins de Like sur leurs publications que leurs amis en reçoivent eux-mêmes.

Quelle est la raison scientifique ? Un nombre d’amis respectif sur Facebook plus conséquent que leur propre communauté d’amis.

Cependant, le ressenti du « Paradoxe du Like » est minoritaire. Seulement 28% ont déclaré obtenir moins de Like que leurs amis…

Les Like n’ont pas tous la même valeur à nos yeux.

Dernier constat révélé par l’étude : les mentions J’aime n’ont pas toutes la même valeur. Si nous avons vu plus haut que pour un utilisateur, le nombre de Like a une importance sur leurs publications. Ces utilisateurs seraient encore plus concerné par les personnes qui ont réalisé le J’aime : 58,1% sont d’accords pour dire que certaines mentions J’aime sont plus importantes que d’autres.

Quant à la question de savoir de quelles personnes ils souhaiteraient recevoir un J’aime, l’étude révèle : leurs amis proches (73%), leur amant(e) / compagnon / … (60%), la famille et autres (50%).
À l’inverse, les sondés ne souhaitent pas forcément recevoir de mentions J’aime de : personnes inconnues (34%), contacts professionnels (25%) ou leur employeur / supérieur / professeurs (24%).

like-facebook-valeurs-individuelles

Conclusion ou discussion.

Si le symbole et la symbolique du « pouce en l’air » ont été grandement popularisés par Facebook ces dernières années, celui-ci a souvent eu des échos négatifs du fait de son acte détaché et rapide. Pour autant, à travers cette étude, les mentions J’aime ont un impact significatif sur les utilisateurs. Cela montre une forme de soutien, d’acquiescement, d’accord et toutes autres formes d’expressions. Tout dépend de la relation entre les personnes et leurs attachements émotionnels respectifs.

Méthode de l’étude : voir source.

Send this to a friend