Réseaux Sociaux

Arrêtez tout ! Facebook bazarde le clickbait du News Feed.

Facebook a annoncé une mise à jour de son News Feed afin de réduire le nombre de contenus clickbait.

Les articles ‘pute à clics’ (clickbait en anglais) ont cette capacité à générer des actions chez les utilisateurs d’une plateforme. Le titre fournit suffisamment d’information pour créer de la curiosité et inciter la personne touchée à se rendre sur le site.

Ainsi, récoltant (en plus du trafic) un engagement certain sur Facebook, ces articles viennent prendre une part importante dans notre News Feed. En analysant les réactions de ses utilisateurs et en écoutant leurs réclamations, le réseau social de Mark Zuckerberg a découvert sans surprises que ces contenus étaient souvent trompeurs, considérés comme du spam, et qu’ils souhaitaient en voir moins souvent.

Voilà donc arriver une nouvelle construction de l’algorithme du News Feed de Facebook qui vient renforcer la présence de publishers proposant du contenu intéressant. Déjà en avril 2016 le réseau social avait ajouté deux paramètres sur la remontée d’article : le temps de lecture nécessaire, et le taux de rebond.

Comment Facebook va réduire le clickbait ?

Bien que le réseau social déconseille de ce genre de pratique, on constate que de nombreuses pages l’utilisent encore et que de nombreux utilisateurs demandent encore plus de clarté dans les intitulés des contenus.

Mais Facebook est malin et a catégorisé des dizaines de milliers de titres en surveillant deux éléments : si le titre ne donne pas l’information nécessaire pour comprendre le sujet de l’article ; si l’article exagère pour créer une attente faussée chez le lecteur.

À partir de ce classement, Facebook a créé un système qui analyse les phrases utilisées dans le clickbait qui ne sont pas utilisées dans d’autres titres. Ce même système identifie aussi quel domaine et Pages diffusent cet article. Les domaines et Pages abusant du clickbait apparaitront moins souvent dans le News Feed jusqu’à ce que l’utilisation de cette pratique s’estompe.

Cette mise à jour du fil d’actualité de Facebook devrait permettre à de nombreux publishers qui jouent le jeu du contenu propre avec des titres propres de remonter plus souvent dans le News Feed. Une bonne nouvelle.

Source.

Send this to a friend