La transformation digitale est l’une des plus grandes préoccupations de ces dernières années. Elle touche l’ensemble des marchés qui ont plus ou moins d’affinités avec le numérique. C’est le cas du marché bancaire qui évolue en fonction des usages de ses clients, mais plus globalement dû fait de son environnement. C’est deux pays précurseurs, le Brésil et le Mexique, qui sont les sujets de cet article : la banque digitale.

Pourquoi le Brésil et le Mexique ? Ce sont deux immenses pays émergents de l’Amérique du Sud. Beaucoup plus connectés que l’on pense, ces deux pays sont des mobinautes par excellence. C’est une bonne vision pour envisager la banque digitale en France dans les prochaines années.

Les utilisateurs de la banque digitale

En amont, il faut rappeler que les pays, comme le Mexique ou le Brésil, ont un usage du mobile beaucoup plus présent dans les mœurs que les européens. La raison ? Une transition numérique et un développement économique tardif qui a supprimé la transition des ordinateurs de bureau. Contrairement à nous.

C’est pas loin de 76% des brésiliens et 59% des mexicains adeptes de la banque digitale via le mobile. Plus précisément au Brésil, la parité homme femme est de rigueur dans le taux d’utilisation (50-50), tandis qu’au Mexique, le pourcentage des hommes est beaucoup plus grand que celui des femmes : 63% versus 37%.

Pour ce qui est de l’écart des générations, il n’est pas aussi important que l’on pourrait imaginer. Ce qui pourrait s’avérer surprenant… La génération X (35-55 ans) est plus utilisatrice de la banque digitale au Brésil comme au Mexique : 58% et 59% respectivement. La raison principale est sûrement la différence d’épargne avec la génération Y…

Plus connecté, plus clients des services

Selon l’étude, les utilisateurs de la banque digitale seraient plus enclins à utiliser les services des banques : pensions de retraite, investissements, prêts ou encore assurances. Globalement sur ces deux pays, c’est 74% des clients d’une banque digitale qui utiliseraient plus les services de celle-ci que les autres.

Ceux qui gagnent plus d’argent sont aussi plus enclins à utiliser les services numériques des banques : 1,76 fois plus au Brésil et 1,50 fois plus au Mexique.

Quels supports d’utilisation ?

La banque digitale ne concerne pas uniquement le mobile. L’ensemble des supports est utilisé. Le contexte et le moment influent donc sur l’utilisation de tel ou tel support :

  • 90% utilisent le site Internet de la banque,
  • 88% le distributeur d’une agence bancaire;
  • 73% l’application mobile,
  • 53% font appel à un centre d’appel.

Au niveau de la mobilité, 90% des utilisateurs usent de leur smartphone pour 45% d’utilisateurs de tablettes.

Pour les principales fonctionnalités/services utilisés. Ce sont à 83% la vérification de leur solde, 61% pour transférer, faire un virement d’argent. Et 59% pour gérer leur carte de crédit.

Quelles perspectives de la banque digitale ?

Globalement il y a une réelle satisfaction à l’usage de la banque digitale :

  • 76% sont convaincus que ces services rendent le principe des banques plus simple,
  • 71% pensent c’est simplement le futur du marché bancaire.

Cependant une personne sur deux se considère plus “digitalisée” que leur banque… Ce qui montre que ces dernières ont encore du chemin à faire au niveau de leur service ou la compréhension de leurs clients.

banque-digitale-infographie

Source.