Le fabricant de sex toys design LELO lance la première innovation dans le préservatif depuis 70 ans. Appelé LELO Hex, ce dernier utilise une structure en nid d’abeille qui lui donne beaucoup plus de résistance comparée à un préservatif normal.

Cette structure a en revanche un impact sur l’épaisseur du moyen contraceptif puisqu’elle se porte à 0.055mm comparé à des épaisseurs pouvant atteindre 0.018 dans d’autres pays. Néanmoins elle permet de prévenir toute déchirure, car un préservatif normal se déchirerait au moindre trou. Ici au contraire, les hexagones permettent de contenir l’orifice et d’éviter tout accident. Il reste tout de même à prouver qu’un petit trou dans un préservatif a moins d’impact qu’une déchirure…

Résistance, sensation et intimité semblent être au rendez-vous puisque la structure hexagonale permet de s’adapter parfaitement et peut s’étirer facilement sans rompre.

LELO HEX

Il aura fallu sept années de recherches et de tests pour que le fabricant arrive à un constat clair : ce n’est pas la matière (le latex) qui pose problème, mais la structure. Pour LELO, c’est la première innovation dans le préservatif depuis 70 ans. Jouant sur l’aspect innovation, son site ressemble à celui d’une start-up qui propose un service utilisant la dernière technologie à la mode. Peut-être est-ce le seul moyen de donner un côté cool à ses innovations et de rendre un peu plus populaire le sujet…