Il y a quelque temps, Facebook lançait une fonctionnalité permettant de diffuser une vidéo live directement sur la plateforme : les Facebook Live. Un nouveau service permettant de concurrencer Periscope (Twitter), Snapchat et bien sûr Youtube (Alphabet) sur le marché fructifiant des vidéos publicitaires : environ 9,8 milliards de dollars uniquement aux États-Unis !

Depuis, on ne compte plus ces vidéos émises par ses contacts Facebook ainsi que les marques, médias et célébrités que l’on suit. Justement, ces derniers (quelques-uns) ont signé un contrat avec Facebook afin d’utiliser les Facebook Live en échange d’une rémunération plutôt juteuse. Par exemple, Gordon Ramsay (célèbre chef et animateur d’émissions culinaires comme Cauchemar en cuisine) a signé un contrat de 12 mois pour 200 000 dollars ! En échange de quoi il s’engage à publier régulièrement des vidéos live. On peut aussi citer des grands médias comme The Huffington Post (1,6 million de dollars) ou CNN (2,5 millions).

contrats avec Facebook Live

Le total des contrats est estimé à plus de 50 millions de dollars. Une rémunération différente selon la célébrité ou le média en fonction de la popularité des contractants sur Facebook et de la portée des vidéos live. Car c’est bien là l’objectif de ce deal : inciter les utilisateurs à interagir avec ces contenus, mais également à en créer. Une portée riche aidée par les notifications à chaque fois qu’un live démarre par une page Facebook (médias ou célébrités) que l’on suit…

Nous le disions en préambule, mais le marché publicitaire de la vidéo est très porteur et en augmentation. La production et l’engagement sur les Facebook Live (et les vidéos en général) sont des moyens de maintenir le prix des formats publicitaires à la hausse.

Un des Facebook Live les plus visionnés par BuzzFeed (un des partenaires de la plateforme) :

Source : The Washington Post

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer