La Bourgogne-Franche-Comté a faim de frenchtech à la sauce foodtech !

0

frenchtech version foodtech

Cancoillotte, grands crus, comté, époisses, saucisse de Morteau, boeuf Bouguignon…le patrimoine gastronomique de la Bourgogne Franche-Comté occupe une place de choix dans le capital gastronomique Français et donc mondial. Fiers de cet héritage culinaire de premier plan et avec pour devise « de la fourche à la fourchette », les forces vives agricoles, culinaires et technologiques de la Bourgogne-Franche-Comté viennent de s’engager intelligemment dans la course au label Frenchtech en fédérant les énergies autour de la foodtech. Un top départ officialisé avec une envie gourmande ce mois-ci à Dijon lors d’un forum dédié au lancement cette candidature !

Cultiver le sillon de la gastronomie

C’est bien connu pour gagner « il faut rassembler son camp ! » et l’objectif semble atteint car les acteurs du monde de l’innovation, du monde universitaire et du monde de l’entreprise étaient nombreux à être présents pour répondre à l’appel de l’association qui porte cette ambition de la conquête du précieux label officiel frenchtech. Les 250 participants et ambassadeurs venus des quatre coins de la région en éclaireurs étaient visiblement heureux de pouvoir se compter nombreux et de se découvrir plein d’énergie et d’envie pour permettre à ce territoire de poursuivre sa « différenciation intelligente ». Une différenciation territoriale déjà bien engagée autour de la gastronomie avec comme atouts la future cité internationale de la gastronomie et du vin, la reconnaissance des climats de Bourgogne au patrimoine mondial par l’UNESCO dont Dijon fait partie intégrante et ce sans oublier les nombreux spots touristiques et gastronomiques qui maillent cette région.

Faire germer les talents et les initiatives

Au programme une stratégie visiblement cohérente, claire, identifiante et inclusive pour retenir les talents, les attirer et développer l’entrepreneuriat chez les jeunes, multiplier par 4 le nombre d’entrepreneurs et de startups d’ici 2020. Connecter les acteurs, organiser des liens durables et féconds entre les filières numériques, touristiques et gastronomiques. La volonté est forte de s’ancrer sur les événements régionaux ou de relayer des opérations nationales pouvant avoir un écho local afin d’emmener le grand public dans cette belle aventure. Des lieux « totems » vont inscrire la dynamique de la foodtech sur tous les territoires de la région en prenant appui sur les structures qui font la force de ce réseau en Bourgogne-Franche-Comté.

Le compte à rebours est enclenché !

Il reste jusqu’au 11 avril, date du dépôt du dossier au titre des réseaux thématiques Frenchtech pour continuer d’enrichir cette stratégie, faire la preuve que les écosystèmes universitaires, économiques et institutionnels peuvent parfaitement se nourrir, se synchroniser pour obtenir le sésame Frenchtech absent jusqu’à ce jour dans cette partie « Est » de la France situé entre Lyon et Strasbourg.

Carte frenchtech

Le précieux label Frenchtech au titre des réseaux thématiques sera t-il décroché dans les prochaines semaines ? Tout le monde l’espère ! Quoiqu’il en soit les élus, les entrepreneurs, les acteurs économiques, les chercheurs et les forces vives impliquées viennent de sceller un pacte sous le sceau de la confiance et d’objectifs communs qui engagent. L’envie est là, une dynamique s’amorce et c’est déjà une belle étape de franchie pour pouvoir espérer être labellisé !

A propos de l'auteur

Communicant public, curieux de nature. Observ´acteur passionné de la révolution numérique que nous vivons, j'écris sur le #numérique, #apple, la #compublique, les #collterr, sans oublier les #objetsconnectés. Et croyez moi avec la révolution numérique, les curieux sont gâtés !

Envoyer à un ami