Infographie Journée de la Femme Digitale : c’est qui la patronne ?!

1

Aujourd’hui, c’est la Journée de la femme digitale !

Après la journée internationale des droits des femmes qui se tenait mardi (un peu déprimante entre salaire toujours en baisse et autres inégalités), nous rentrons donc joyeusement dans le monde de l’entrepreneuriat au féminin et de l’innovation.

« Meet the future » : car la femme sera l’une des locomotives de l’innovation

C’est la thématique de cette journée de conférences et de partage entre femmes connectées porteuses de nombreux projets digitaux, que ce soit en mode entrepreneurial ou au sein d’une grande entreprise. On entend de plus en plus parler de culture de l’entrepreneuriat, et de la croissance de l’innovation made in France avec la French tech. Et les femmes participent pleinement à ce phénomène !

D’après l’infographie ci-dessous développée par Hiscox, partenaire de cette 4e édition de la JFD qui s’est amusé à mettre en scène les différences entre dirigeants hommes et femmes, les levées de fonds féminines ont augmenté de 250% en 2015, et 21% des startups parisiennes sont managées par des femmes. Les femmes, souvent plus connectées que les hommes (57% contre 47%) sont convaincues que le digital est une source de création d’entreprise et d’emploi. Leur esprit d’innovation est donc très développé, mais certaines craintes et préjugés les bloquent dans l’accomplissement de leurs projets. Il est temps de se lancer dans l’aventure et d’oublier la peur de l’échec !

Mais plusieurs initiatives existent pour accompagner les femmes, dont certaines détaillées dans l’article de mon acolyte digital publié plus tôt dans la semaine. 

On se retrouve sur le hashtag #JFD16 pour en parler tout au long de la journée !

Infographie_JFD2016_HD

A propos de l'auteur

Responsable Digitale @LEWISPulsefr. Je vis de voyages et de bières fraiches

  • Charlotte Sahra Mlaku

    je trouve cet infographie incroyable… il faut soutenir davantage les femmes, ou les encourager plus parce qu’en gros elles se privent plus que les hommes au bénéfice de l’entreprise.