EasyLife premium, la contre-attaque française !

0

Diffusé depuis quelques mois, le spot TV d’Amazon faisant la promotion de son service « Premium » pour recevoir en 1 jour ouvré quelques millions d’articles résonne encore et effraie tous les commerçants ! Leurs craintes sont-elles justifiées ?

« Quand un foyer américain sur deux est déjà abonné à Amazon Premium. Et quand en France ils sont déjà 2,5 millions et 4 d’ici la fin de l’année selon les propres prévisions d’Amazon, qu’avons-nous comme choix pour riposter ? », nous confie Patrick Robin, entrepreneur multi-récidiviste, Business Angel et également Vice-président de France digitale.

Patrick Robin

Patrick Robin, CEO EasyLife Premium

En janvier 2016, il lance EasyLife Premium avec la promesse d’offrir les frais de livraison et de retour sans minimum d’achat, toute l’année, pour toute la famille, sur des centaines de marques et de marchands en ligne… pour 49€ par an !

Carrefour, Etam, Spartoo, Oscaro, Galeries Lafayette ont déjà signé chez EL’P et la liste va s’allonger d’ici quelques semaines pour couvrir toutes les catégories de produits (mode, beauté, enfants, sports, maison déco, high-tech…) avec la volonté de « sélectionner les principaux leaders dans leur catégorie et/ou des marques plus affinitaires, notamment dans la mode. Les consommateurs sont prêts à s’abonner à partir du moment où ils ont la conviction d’amortir leur abonnement très rapidement », explique Patrick Robin.

A croire le fondateur de ce nouveau service, les e-commerçants n’ont plus le choix s’ils veulent résister face au géant américain. Il faut riposter ! Seul ? Il nous répond que si un site e-commerce propose un service d’abonnement, uniquement valable sur celui-ci « seuls 2 ou 3%, les super clients, se laisseraient tenter. Puis tôt ou tard, les autres finiront par ne plus supporter la douleur des frais de livraison… et iront voir ailleurs ! ».

On n’arrête pas un raz de marée avec une serpillière…

Offrir les frais de livraison et de retour peut faire peur à de nombreux e-commerçants. Car les coûts logistiques pèsent dans leur compte d’exploitation. Cependant, « il ne faut pas oublier que 75% des paniers ont déjà les frais de livraison offerts… Par ailleurs, ce qui coûte encore plus cher c’est d’acquérir un client ! Alors qu’il faut tout faire pour le fidéliser », pense l’entrepreneur.

Economies EasyLife Premium

Calculez combien vous économiserez !

L’offre EasyLife Premium ne doit pas être uniquement vu comme un canal d’acquisition, « c’est avant tout une solution pour améliorer son taux de transformation. On supprime les principales raisons de l’abandon de panier afin d’améliorer significativement le taux de fidélité, donc l’ARPU*, donc la rentabilité de chaque marchand ! ».

Pour ce qui est de l’abonnement payé par le client, le marchand qui adopte la coccinelle percevra une commission sur les abonnements vendus auprès de leur audience, au travers de leurs actions marketing… Et si un client de l’enseigne A vient acheter chez la marque B, celle-ci reversera une commission sur le chiffre d’affaires réalisé à la solution. « Je crois aux vertus de la concurrence collaborative », termine Patrick Robin.

En tant que client, pensez-vous que la solution puisse répondre à vos attentes ? En tant que professionnel, est-ce que cela vous paraît pertinent et l’adopterez-vous ?

Logo EasyLife Premium

Découvrir le site !

 

* ARPU (Average Revenue Per User) est le chiffre d’affaires réalisé par client.

A propos de l'auteur

Commerçant sur les Internets. Acteur de l'économie numérique française. Au service des distributeurs, des marques et de leurs clients...