Il y a quelques jours se déroulait la première édition de la MaddyKeynote, un événement organisé par Maddyness et composé en 4 grands thèmes : l’Homme, le Robot, la Ville, et le Réseau. L’incontournable conférence LeWeb n’ayant pas eu lieu en 2015, Paris avait besoin d’un nouveau rassemblement qui puisse fédérer les grands acteurs du digital et de l’innovation pour inventer le monde de demain. Alors, mission accomplie ? Indéniablement !

Loin des conférences « bullshit », auto-promotionnelles et vides d’intérêt qui pullulent dans la capitale, la MaddyKeynote a rassemblé de nombreux experts de domaines variés pour encourager le débat et questionner les quelque 900 visiteurs. Parmi les invités on retrouvait ainsi le psychiatre Serge Tisseron, l’explorateur Christian Clot, l’escrimeuse Championne du monde et olympique Sarah Daninthe, ou encore le conseiller aux Nations Unies Philippe Douste-Blazy.

La prospective mise à l’honneur

Tous les invités ont décrypté chacun dans leur domaine (agriculture, transhumanisme, e-commerce…) les enjeux à venir non seulement pour 2016, mais aussi parfois pour les dix, quinze ou trente prochaines années. En matière de prospective, la matinée sur l’homme, le robot, et le transhumanisme fut particulièrement intéressante. Au fil des conférences, il a été frappant de voir que la même question revenait en permanence dans la bouche des intervenants : science-fiction ou réalité ?

Vous pouvez retrouver les différents sujets abordés (la robotphilie par Gregory Dorcel, l’homme augmenté par Sarah Daninthe, la relation homme/robot par Serge Tisseron…) dans notre article « Le robot au service de l’homme ou l’homme au service du robot ? ».

Dans la même catégorie

Une annonce majeure 

Parmi les interventions qui ont marqué les esprits, on retiendra sans nul la table ronde avec les DG France d’Uber et d’Airbnb Thibaud Simphal et Nicolas Ferrary, et animée avec brio par Vincent Puren. Durant cette conférence, le Directeur Général d’Uber France a annoncé vouloir ouvrir sa plateforme aux taxis : « on veut permettre aux taxis d’utiliser la plateforme Uber, on encourage toutes les plateformes qui existent, pas seulement Uber mais nos concurrents, Chauffeur-Privé, SnapCar, etc., à faire la même chose ».

Cette première édition de la MaddyKeynote fut donc extrêmement riche et intéressante, et installe l’événement de Maddyness comme un rendez-vous incontournable des acteurs du digital et de l’innovation. Si quelques petites erreurs de jeunesse (la qualité du Wifi, passage des slides) sont apparues lors de la matinée, elles ont vite été corrigées. En attendant la prochaine édition, qui placera sans doute la barre encore un peu plus haut, voici le bilan de la MaddyKeynote 2016 en infographie !

Maddy Keynote Infographie