La Bourgogne part à la conquête du label French tech !
Technologie

La Bourgogne part à la conquête du label French tech !

La carte des territoires labellisés French tech laissait apparaître un grand vide dans cette partie du grand-est de la France. Conscient du manque et du potentiel en matière de recherche, d’emploi et d’économie, les acteurs régionaux se mobilisent en créant l’association « French Tech DIJON-BOURGOGNE » capable de fédérer les énergies pour combler ce manque et créer une dynamique régionale à la mesure de ce territoire en pleine ébullition urbaine, touristique et économique.

Une stratégie cohérente avec les atouts du territoire

Gastronomie, grands crus, art de vivre… caractérisent la Bourgogne. Des atouts honorés en 2015, par le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO des « climats de Bourgogne et du centre-ville historique de Dijon ». Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Dijon, travaille avec force à l’ouverture en 2018 de « la cité internationale de la gastronomie et du vin » et se démarque en faisant habilement valoir ses atouts sur un terrain où sa réputation mondiale n’est plus à faire.

Les acteurs de la french tech pourront s’appuyer sur cette dynamique territoriale et sur un tissu dense d’acteurs économiques de toutes tailles, ils agissent dans les domaines de l’agroalimentaire, du numérique et l’industrie pharmaceutique comme Urgo, Sanofi ou encore Merck Médication familiale (sans oublier un tissu de start-up innovantes dans ce domaine).

L’agronomie, le vin, la gastronomie, l’alimentation sont autant de sujets au cœur de leurs préoccupations et sont très étroitement liés aux domaines de la santé, du bien-être et de la nutrition. Forts de tout ce potentiel, c’est donc en toute logique que les acteurs de l’écosystème numérique régional s’unissent et choisissent comme axe de travail naturel « la foodtech et la santé connectée ». Un positionnement pertinent pour faire sa place dans la carte de France des territoires labellisés French Tech.

French Tech

Une démarche ambitieuse qui souhaite largement fédérer

Cet écosystème « food &tech » piloté depuis Dijon souhaite devenir une référence dans ce domaine en France et à l’international. Dès lors, il souhaite structurer et mobiliser les acteurs concernés pour construire une filière d’excellence permettant d’attirer, de détecter et d’accompagner les projets des sociétés capables de développer des produits et des services à forte valeur ajoutée, positionnés sur des marchés à forts potentiels de croissance. Une démarche qui résonne déjà au-delà de la Bourgogne, car les acteurs Dijonnais qui pourraient bientôt être rejoints par des Jurassiens volontaires directement concernés par cette thématique de travail prometteuse.

Des parrains engagés et actifs

Agrosup, ARDIE, Bourgogne Numérique, la CCI Bourgogne, le Club Santé, Dijon Développement, les Docks Numériques, le Groupe SEB, l’Université de Bourgogne et le pôle de compétitivité Vitagora goût-nutrition-santé sont les partenaires mobilisés par ce projet. Les collectivités locales comme la ville de Dijon, la Communauté urbaine du Grand Dijon soutiennent ce projet qui bénéficie également du regard bienveillant du Conseil régional. Cette liste témoigne à elle seule d’un essaimage concret et déjà fertile entre l’Université, le monde économique et les collectivités locales.

Une étape clé pour pouvoir envisager de candidater officiellement à l’obtention de précieux label French Tech est donc franchie.

 

Send this to a friend