Une nouvelle génération de wearables pourrait bien arriver sous la forme de tatouage connecté. Chaotic Moon, une entreprise spécialisée dans les technologies numériques avait déjà fait parler d’elle sur Siècle Digital pour sa table interactive designée pour Pizza Hut. L’entreprise basée à Austin revient cette fois-ci pour avoir développé une encre conductible qu’il est possible d’agrémenter de petits éléments électroniques. Ces derniers pouvant être utilisés pour collecter des données biométriques.

Le tatouage technologique a une vraie utilité, car aujourd'hui il y a beaucoup d’objets connectés qui prennent trop de place. Plutôt que d’aller chez le médecin vous pourriez porter un tatouage qui a une durée de vie de un an. Il enregistrerait tout ce qu’il vous arrive physiquement et si un problème survient, votre médecin vous contacte. Une autre disruption que peut apporter cette technologie, c’est sur le marché bancaire. Un tatouage pourrait stocker et protéger nos informations. Si l’on a besoin de notre carte bancaire ou notre carte d’identité, il suffirait de présenter son tatouage.
Eric Schneider, creative technologist.

tatouage connecté chaotic moon

Le site TechCrunch s’est entretenu avec le CEO de Chaotic Moon Ben Lamm. À cette occasion il a déclaré que les tatouages technologiques seront capables de collecter et uploader des données, dont certaines liées à la santé. Le fonctionnement serait au final similaire de celui d’une Apple Watch ou d’un Jawbone.