L’intelligence artificielle de Facebook fait froid dans le dos.
Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle de Facebook fait froid dans le dos.

Hier Facebook a présenté très fièrement l’avancée de son projet de recherche sur l’intelligence artificielle : Facebook AI Research (FAIR). Débuté depuis de nombreuses années, ce projet a pour vocation de créer une intelligence capable d’identifier des objets sur une photo, de comprendre un langage naturel, prédire ou encore planifier. Si Facebook ne semble pas très invasif à l’heure actuelle, le réseau social le sera certainement dans les années à venir grâce à son intelligence artificielle. Vous devriez vous inquiéter.

La détection d’objet.

Le mois prochain, FAIR va effectuer une présentation au NIPS, une des conférences les plus importantes sur l’intelligence artificielle. Dans cette présentation, l’équipe détaillera la technologie de pointe qui nous permet de segmenter, ou distinguer des objets sur une photo. Ce nouveau système est 30% plus rapide et nécessite 10 fois moins d’entrainement comparé à norme du secteur.
Mike Schroepfer, Chief Technology Office, Facebook.

Si d’un point de vue technologique l’intelligence artificielle utilisée par Facebook est très intéressante, sur l’aspect vie privée il y a quelques questions à se poser. Facebook depuis quelques années s’efforce de nous protéger du monde extérieur grâce à de nombreux paramètres de confidentialité. Facebook sait déjà grâce à notre géolocalisation (même si nous ne lui avons jamais mentionné) où nous travaillons et avec qui nous travaillons (même si ces gens ne sont pas dans nos amis). Il sait de quelle manière nous nous déplaçons, où nous voyageons, nos activités favorites, et même nos gouts musicaux ! Bien que tout cela lui permette de dresser un portrait assez précis de notre personnalité et des éléments qui régissent notre vie, le réseau social de Mark Zuckerberg ne savait pas encore précisément ce que nous consommions. Ce sera bientôt chose faite ! Par leurs formes et leurs couleurs, les objets des photos ci-dessous sont facilement identifiables et permettent de déterminer si c’est un chat, un chat sur une chaise, une personne, un verre, un zèbre, etc. Si l’on pousse cela un peu plus loin, Facebook peut savoir si sur une photo, les meubles chez vous proviennent en grande partie de chez IKEA, le style de décoration que vous aimez. À la clé, des contenus sponsorisés sur Facebook toujours plus précis.

Intelligence Artificielle Facebook ads

La compréhension du langage.

L’intelligence artificielle semble comprendre des questions conceptualisées sur une simple photo. Dans la vidéo ci-dessous, elle est capable de répondre à ces questions :
• Y a-t-il un bébé sur la photo ?
• Où se trouve le bébé ?
• Qu’est-il en train de faire ?

Visual Question and Answering DemoEarlier this year, we showed some of our work on natural langage understanding — specifically, a system called Memory Networks (MemNets) that can read and then answer questions about short texts. In this demo of a new system we call VQA, or visual Q&A, MemNets are combined with our image recognition technology, making it possible for people to ask the machine what’s in a photo.

Posté par Facebook Engineering sur mardi 3 novembre 2015

Si l’on suit le raisonnement expliqué en première partie, sur une simple photo, Facebook pourra alors déterminer ce que vous êtes en train de faire et surtout la manière dont vous utiliser ou consommer un objet.

Cet article relance un peu cette idée de voir le mal partout, mais s’il y a un ‘danger’ il ne vient pas de l’extérieur. Si Google protège suffisamment ses adresses GMAIL pour servir uniquement ses clients (annonceurs), comment une boite mail orange peut être si rapidement polluée par du spam d’après-vous ? Comment Facebook peut vous suggérer de nouvelles relations que vous croisez à la machine à café, mais avec qui vous n’avez aucune affinité en commun ?

Teaching machines to see and understandFacebook’s AI team is working to build smart systems that can enhance people’s lives. Watch this video to learn about how we’re approaching AI research and the impact this work is already having.

Posté par Facebook Engineering sur mardi 3 novembre 2015

Send this to a friend