Il est plutôt commun d'entendre que le commerce de proximité souffre de la popularité du e-commerce. Mais à l'heure où se démocratisent le smartphone et le m-commerce, comme nous en parlions dans cet article, le magasin physique retrouve une importance considérable si tant est que l'on s'adapte aux nouvelles stratégies. Le client étant de plus en plus connecté, il faut donc digitaliser les points de vente pour lui fournir le parcours commercial qu'il attend et ainsi le fidéliser. Concrètement, comment peut-on faire cela quand on gère une boutique de proximité ?

Se donner les outils adéquats

Profiter du m-commerce passe avant tout par le fait d'augmenter sa visibilité en ligne afin que le consommateur puisse trouver la boutique. En effet, comme l'explique le journaldunet.com, environ 70% des utilisateurs se servent de leurs appareils mobiles pour rechercher des informations sur un produit avant son achat. Le but est donc de leur permettre de trouver toutes les informations qu'ils désirent sur les supports propres aux commerçants et cela commence avec la création d'un site web adapté aux smartphones. S'il pouvait être long et couteux de créer son site marchand il y a quelques années, il existe maintenant des solutions simples comme celles proposées par 1&1 qui permettent maintenant de réaliser ceci sans connaissances techniques préalables.

Il convient également de créer une base de données clients commune qui ne fera pas de distinction entre digital et physique. Il est ainsi possible de mieux cibler les habitudes d'achats et le parcours d'un client pour pouvoir adapter son message commercial à son profil. Il sera alors possible de lui conseiller un produit dont il ne pensait pas avoir besoin, de lui faire parvenir des offres ou des suggestions qui lui correspondent et ainsi d'améliorer la fidélisation.

Adapter sa stratégie commerciale au support mobile

Le smartphone permet donc d'effacer la frontière entre commerce en ligne et commerce de proximité si tant est que le commerçant arrive à le mettre au cœur de sa stratégie de vente. Entre facilité de paiement, géolocalisation, réalité augmentée et source d'informations, de nombreux points sont à prendre en compte. Le commerçant doit donc adopter une stratégie cross-canal ou omnicanal et permettre au consommateur de jongler entre boutique et smartphone en lui proposant par exemple d'acheter ou réserver en ligne et de retirer en magasin, de se faire livrer du magasin à son domicile, ou encore de pouvoir accéder à son panier digital sur place pour y mettre des articles et finaliser l'achat en ligne plus tard.

Bien entendu, ceci n'est qu'une infime partie des possibilités qui sont alors disponibles. Il est aussi possible d'utiliser des balises ibeacon et ainsi profiter de la géolocalisation de proximité. Comme l'explique cet article, ces balises permettent de localiser de façon très précise un consommateur et de lui envoyer des notifications directement sur son smartphone comme des offres spéciales par exemple, ou encore de tracer son parcours dans le magasin. Ainsi à l'avenir, il sera possible de recevoir un client en magasin après que celui-ci ait réservé un produit en ligne, connaître aussi bien son parcours en ligne que dans la boutique et lui apporter un conseil pertinent puis lui envoyer des offres adaptées en se basant sur les informations récoltées lors de son passage.