L’ UX et la transformation digitale sont les deux enjeux majeurs de toute stratégie digitale. C’est aussi le thème du livre blanc et intéressant de Kurt Salmon & Uptilab qui ont réalisé un audit des entreprises du CAC 40 sur ce sujet. L’occasion de quelques observations et réflexions sur les facteurs clés de succès.

2 axes d’analyse sont nécessaires pour évaluer le niveau de maturité digitale

Tout d’abord la performance technico-technologique et ensuite le niveau de présence en ligne. 2 types d’indicateurs qui permettent de déterminer 4 profils :

  1. Les Champions : c’est écrit dans l’intitulé, ils sont bons partout, et pour tous, du client à l’investisseur en passant par le candidat et le consommateur. Ils se distinguent dans leur capacité à savoir conserver un temps d’avance et en ayant réussi le difficile virage culturel du digital.
  2. Les Populaires : les marques qui ont parié sur la notoriété et la popularité vraisemblablement renforcées par le niveau d’investissement publicitaire. Une démarche qui capitalise sur la dimension émotionnelle dans leur relation avec les différents publics.
  3. Les Outsiders : des acteurs en pleine dynamique de digitalisation qui évoluent vite grâce à l’intégration de retours sur expérience.
  4. Les Tech-Performers : ceux qui ont opté pour un parti pris technologique de digitalisation et qui ont démarré par la structure technique et l’organisation de leur système d’information.
Quelques chiffres à retenir sur les acteurs du CAC 40 :
. 83% sont présents sur les médias sociaux
. 25% ont une appli mobile institutionnelle (Finance, RH ou Media)
. 70% des sites corporate sont Mobile Friendly
. 75% des sites intègrent faiblement les contraintes d’accessibilité

 

L’UX comme levier de différenciation

Une étude qui confirme l’importance des démarches UX de type user-centric, personas, design thinking et autres approches qui placent les intérêts des utilisateurs avant ceux d’une marque. Au delà de cette philanthropie, il faudra également intégrer un dispositif de mesure de l’efficacité afin de piloter l’évolution de l’écosystème digital. Les principaux points relevés par livre blanc :

  • Smartphones et tablettes sont des canaux d’accès incontournables et dominants.
  • La digitalisation multiplie les canaux d’interaction et complexifie la relation avec les publics de la marque.
  • Les publics n’ont jamais été autant informés, il sont devenus experts et ne dépendent pas de votre écosystème pour trouver de l’information à votre sujet.
  • L’ UX devient le levier pour se différencier, allonger la durée d’attention d’un publics et l’optimisation de sa stratégie de moyens.
  • Enfin, la mesure de l’impact est le critère majeur de l’évaluation de l’ UX.

 

FOCUS : les 4 points clés d'un site corporate :
 . UI [user Interface] : faites simple, clair et lisible tout maniérisme graphique et ergonomique vous rendra incompréhensible.
 . Un espace Finance avec : valeur action, résultats, documents clés.
 . Un espace Presse avec : toutes les actus, médias sociaux, contacts.
 . Un espace Carrières avec : moteur de recherche d'offres, FAQ, fiches métiers et témoignages.

 

Le détail du classement, l’intégralité de l’étude et le livre blanc sont disponibles sur simple demande en cliquant ici.