#FDJ2020 : au revoir président, bonjour le digital !
Marketing

#FDJ2020 : au revoir président, bonjour le digital !

À l’occasion de l’évènement #FDJ2020, une vision augmentée de FDJ, Stéphane Pallez, CEO de la Française Des Jeux, a fait l’état des lieux de la transformation digitale de son entreprise. Au programme : redéfinition de l’expérience consommateur grâce à de nouveaux partenariats, nouveaux formats de communication, parcours omnicanal et jeux inédits mêlants physique et digital : on vous dit tout !

IMG_2043

Quelques chiffres

L’offre de jeux à la FDJ se compose du grattage (44,8% des mises), des tirages et jeux express (40% des mises) et des paris sportifs (15,2% des mises).

Près de 27 millions de joueurs, 32 700 points de vente en France, une mise hebdomadaire moyenne de 9,30 euros par joueur, 13 milliards d’euros de mises sur l’année 2014.

Le développement du digital s’accélère avec 16,3% de croissance sur l’année concernant les paris et les jeux de loterie en ligne.

Quand le jeu rencontre le digital

Les chiffres cités ci-dessus nous montrent que le marché des jeux se porte plutôt bien, surtout au regard du contexte actuel : la FDJ connait une belle croissance d’année en année. Et pourtant, le digital a redéfini les usages, les attentes des joueurs évoluent : ils veulent plus de divertissement, plus d’immersion et de suspens et désirent jouer en ligne et sur leurs terminaux mobiles, où ils veulent et quand ils veulent. Face à ce constat, la FDJ compte bien prendre le virage du digital pour reconquérir ses clients en proposant des services innovants. Des jeux plus immersifs et plus divertissants, un parcours de jeu omnicanal : l’expérience client est placée au cœur de la stratégie d’innovation de l’entreprise.

Passer du réel au virtuel grâce à un parcours omnicanal

FDJ souhaite donner la possibilité à ses clients de jouer dans les points de vente et en ligne ou sur mobile. Par exemple, le nouveau jeu « La Poule aux œufs d’or » permet de commencer le jeu en point de vente : il suffit de gratter la somme qui peut être gagnée puis d’entrer un code sur mobile pour continuer sa partie en ligne. Pour ce jeu, la FDJ a voulu créer plus d’interactions avec le joueur, chaque choix est décisif sur la partie. Le joueur récupère ensuite ses gains chez le détaillant qui est équipé d’un terminal connecté nouvelle génération. Le mobile apporte donc une nouvelle expérience en point de vente.

La poule aux oeufs d'or
Le nouveau jeu « La poule aux oeufs d’or » commence par un jeu de grattage et se poursuit sur mobile

Investissements dans des startups et open innovation

La Française des jeux compte investir 500 millions d’euros sur 5 ans dans cette transition digitale. Afin de soutenir cette croissance numérique, les investissements concernent 3 thématiques :

  • Des systèmes d’information plus performants permettant de mieux gérer les nombreuses transactions quotidiennes (jusqu’à 20 000 les vendredis 13 !), mais aussi de personnaliser l’offre. Par exemple, proposer à l’avance des numéros ciblés aux joueurs de loto en fonction de leurs habitudes de jeu.
  • Equiper les points de vente de 100 000 terminaux connectés bénéficiant de nouvelles fonctionnalités et d’une interface tactile.
  • Une stratégie d’open innovation : investissement dans des entreprises innovantes, connexion avec des incubateurs, partenariats avec des startups pour créer de nouveaux jeux plus divertissants.

La Française Des Jeux s’est donc lancée dans sa transformation digitale avec un plan d’investissements sur 5 ans. Omnicanal, mobilité et innovation sont les trois axes phares que nous retiendrons de l’intervention de Stéphane Pallez.

Pour conclure, rappelons que jouer comporte des risques d’addiction. Néanmoins, la FDJ a mis en place une politique responsable prônant un jeu récréatif et raisonnable. Pour preuve, on a même eu droit au livre d’or du jeu responsable !

fdj

 

Send this to a friend