Nous avons déjà parlé du NFC à plusieurs reprises sur le blog, mais ceux qui débarquent (bienvenue 🙂 ) ou qui entendent ce terme pour la première fois, le NFC n’est pas la dernière drogue que tu peux te procurer pendant les festivals d’été…
Le NFC, c’est un acronyme pour désigner la technologie de Near Field Communication. Plus concrètement, vous connaissez sûrement cette techno à travers le terme “sans contact”.

Dans cet article, nous allons (ré)expliquer ce qu’est le NFC et son apport au sein du marketing. Le billet tire sa source du Livre Blanc de la société Unitag (vous pourrez retrouver la version complète et originale de la source en bas de l’article).

Near Field Communication (NFC) : quelles applications actuellement et quelques chiffres

On vous le disait en introduction, mais vous avez sûrement déjà côtoyé la technologie NFC dans la vie de tous les jours :
les cartes de transport : de nombreux moyens de transports utilisent cette technologie au sein de leur billetterie et des bornes d’accès. Pensez au NFC quand vous rechargez votre carte de transports ou que vous passez les bornes d’accès,
le paiement sans contact : votre CB possède peut-être le NFC et vous permet de payer un montant maximum de 20€ sans taper votre code secret. Récemment, nous avons parlé du sans contact sur le blog avec le lancement d’Apple Pay au Royaume-Uni.
le marketing et la communication : certains supports physiques à travers les panneaux publicitaires, des catalogues/magazines utilisent le NFC pour accéder depuis son mobile à du contenu (fiches produits, jeu-concours, codes promotionnels…).

C’est bien beau cette technologie, mais comment en tant que particulier, j’ai accès au NFC ?
Tout d’abord tous les appareils mobiles ne disposent pas de cette technologie. Selon le Livre Blanc, 25% des français la possèdent sur leur smartphone. Seuls les appareils les plus récents sous Android et Windows Phone ont la NFC intégrée (une liste d’Unitag a été dressée). Pour les possesseurs d’Apple, l’iPhone 6 et l’Apple Watch l’ont également.

Comment utilise-t-on le NFC ?
C’est encore plus et moins procédural que d’utiliser une application 🙂 Il suffit en premieu lieu, d’avoir le mobile compatible comme nous le disions plus haut. De repérer le pictogramme ci-dessous (à gauche), d’approcher votre mobile et d’accéder au(x) contenus qui s’affichent. Simple et intuitif…

NFC-Utilisation-Mobile

Donc si aujourd’hui, l’audience est limitée à 1/4 des possesseurs de smartphones, quels intérêts ?
En premier, le Livre Blanc cite une étude (IHS Technology) prédisant que 64% des mobiles seront compatibles au NFC d’ici 2018 !

NFC-Prevision-Compatibilite-Mobile

De plus, d’autres études citées prévoient un développement des usages du mobiles pour ce qui est des paiements NFC (sans contact). Cet usage serait la porte d’entrée à la démocratisation de la technologie dans d’autres domaines !

Si cette première a permis de “défraichir la notion de NFC”, la Livre Blanc propose quant à lui de nous donner plusieurs règles pour une utilisation en marketing.

8 règles d’utilisation du NFC en marketing

#1 Quelle action va générer votre “tag” (un autocollant qui permettra de faire lien entre le mobile et le contenu qui sera transmis à l’utilisateur)

Voici quelques exemples d’actions que peut générer le tag d’un NFC, mais la liste n’est pas exhaustive :
– l’ouverture d’un site Web/blog, d’une page Facebook/Twitter, etc,
– déclencher un appel téléphonique,
– envoyer un email pré-enregistré,
– d’afficher un texte tout simple (pourquoi pas un code promo),
– etc…

#2 Une technologie apportant de la valeur ajoutée

Souvent, on oublie la nécessité de la valeur ajoutée qu’une marque doit apporter dans l’utilisation d’une nouvelle technologie.
Il faut attirer l’utilisateur en lui proposant du contenus séduisants/attractifs. Je parlais de code promotionnel, ça peut être une raison rationnelle pour l’utilisateur d’utiliser le NFC avec son mobile.
Si ce n’est pas un coupon, cela peut être du contenus au service de l’utilisateur : une demande de conseils en magasin, des informations exclusives sur tel produit/service, une vidéo, un jeu, etc…

#3 Pensez mobile

Cela paraît logique, mais l’utilisation du NFC sera exclusivement mobile dans un contexte marketing. C’est pourquoi tous les contenus, sites Web et autres interfaces ergonomiques doivent être pensés pour une utilisation mobile !

Cela passe par un site mobile ou responsive avec le temps de chargement qui doit être faible (la 4G n’est pas encore accessible à tous et partout…).

#4 Un tag adapté au contexte que l’on souhaite

Le tag ou autocollant est le dispotif matériel permettant de relier le terminal d’un utilisateur (smartphone dans nos exemples) aux contenus que l’émetteur souhaite transmettre.

Selon les utilisations markteing qu’une marque/entreprise souhaite faire, le tag sera différent :
– le tag simple pour un usage en intérieur comme pour le cas des utilisations avec un packaging ou la PLV,
– le tag imperméable pour les utilisations à l’extérieur donc soumis aux intempéries,
– le tag puissant pour utilisation à travers une vitrine (question de lisibilité),
– le tag avec une protection en ferrite pour une utilisation sur du métal.

#5 Mettre en avant le tag sur son support

Si la technologie fonctionne bien, il faut pour autant qu’elle soit utilisée^^. C’est pourquoi le tag doit être visible à travers un pictogramme lisible voir également un message “pédagogique” sur comment et pourquoi utiliser la personne doit s’en servir.

NFC-Tag-Pedagogie

#6 Coupler le tag NFC avec le QR Code

Comme tous les possesseurs de smartphone n’ont encore tous la technologie NFC, il faut penser à tout le monde en couplant le service avec le bon vieux QR Code. Un moyen de toucher beaucoup plus de monde et qui ne coûte pas grand-chose de plus 🙂

NFC-Tag-QR-Code

#7 Un support accessible

Le dispositif NFC doit être accessible aux utilisateurs, c’est pourquoi le tag doit impérativement se trouver à proximité du mobile !
5cm c’est la zone interactive permettant d’activer le tag, donc à portée de main/mobile.

#8 Le réseau téléphonique

L’accès à Internet est obligatoire aux utilisateurs afin d’accéder aux contenus que l’émetteur du tag souhaite transmettre.

Cela peut passer par une borne WiFi gratuite et accessible aux utilisateurs ou de bien vérifier que le réseau fonctionne très là où seront posés le/les tag(s).

NFC-Acces-Internet

C’est là que s’achève l’article. Pour ceux qui souhaitent lire de façon plus posée  ou sur papier ces règles, le Livre Blanc est téléchargeable ici.