La BBC compte mettre fin à la cruelle situation à laquelle font régulièrement face des millions d’hommes et de femmes à travers le monde, à savoir devoir tendre le bras ou pire, se lever pour attraper la télécommande afin de changer de chaîne ou monter le volume de la télévision.

Développée en collaboration avec le laboratoire de recherche en UX londonien ThisPlace, la solution, nommée Mind Control TV, prend la forme d’un casque qui va tout simplement vous permettre de contrôler votre écran par la pensée. Oui, moi aussi en apprenant cette news j’ai haussé les épaules avec un sentiment de lassitude, en me disant qu'il ne s'agirait que d’un énième projet utopique. Sauf que ce cas est concret puisque des tests fructueux ont déjà eu lieu en interne. Au total dix employés ont pu s’essayer à l’expérience, et tous ont réussi à mettre en route le player puis choisir le programme qu’ils désiraient visionner.Mind Control TV - BBCLe casque en question dispose de deux capteurs. Le premier est en contact avec le front de l’utilisateur, et le second avec son oreille gauche. Ces deux capteurs mesurent en fait l’activité électronique du cerveau. Ils peuvent jauger le niveau de concentration ou celui de méditation. Les capteurs vont dans un premier établir un seuil de concentration ou méditation du sujet, qu’ils définiront ensuite comme décideur de prise d’action, comme le serait un clic sur une souris par exemple.

Dans le cas du test effectué en interne, pour la sélection d’un programme, l’application mettait tour à tour en avant un élément, et c’était au cobaye de sélectionner celui qu’il voulait. La limite, si elle en est une, du prototype tel qu’il est, réside donc dans le fait que pour l’instant le casque ne lit pas dans les pensées de l’utilisateur. Pour l’instant on ne peut que cliquer mentalement.

Alors bien entendu, on est encore loin d’arriver à faire venir à nous une bière par un simple regard. De plus, pour le moment en tout cas, il n’est pas certain que le grand public accepte de regarder la TV avec ce device sur la tête. Mais comme chacun s’en doute, la BBC est loin d’être la seule à s’intéresser à la prise du contrôle par la pensée. Ray Kurzweil nous l’a confirmé il y a quelques jours d’ailleurs. Directeur de l’Ingénierie chez Google, il a récemment prédit que d’ici 2030 « Our thinking then will be a hybrid of biological and non-biological thinking ». A dans 15 ans donc !