Le leader mondial du crowdfunding, l’entreprise américaine Kickstarter lance sa plateforme en France ce jour. A cette occasion, Siècle Digital a rencontré une jeune entrepreneuse sur le point de lancer son activité. Elle témoigne de son choix pour la plateforme.

Bonjour Marie, peux-tu te présenter et introduire ton projet en quelques mots?
Je lance dans quelques jours Maison Beau Chesne, ma marque de prêt-à-porter féminin sur Kickstarter. Plus qu’une nouvelle marque de mode c’est avant tout une nouvelle manière de concevoir le vêtement, avec une approche personnelle et psychologique : tous les modèles sont imaginés à partir de la personnalité de femmes très différentes. C’est une manière de remettre la femme au coeur du processus de création et de la rendre plus humaine, moins éphémère, plus respectueuse aussi.

Pourquoi avoir choisi Kickstarter plutôt qu’une autre plateforme ?
Avant tout pour l’opportunité liée au lancement France ! Mais m’imposer cette deadline m’a aussi forcée à avancer plus vite que prévu.
C’est vrai que j’aurais pu me lancer sur une plateforme française mais ce n’est pas pareil, Kickstarter c’est la référence. Mais au-delà de la question de taille ils sont en général assez exigeants sur les projets acceptés donc ils gardent un positionnement assez pointu tout en restant généraliste.

Et justement, pourquoi ne pas avoir choisi une plateforme spécialisée mode?
Plus qu’une marque de prêt-à-porter, mon projet porte une approche personnelle et psychologique de la mode, avec une nouvelle manière de concevoir le vêtement, donc je voulais m’adresser à une communauté plus large que les fashionistas.

Comment vois-tu l’aspect communautaire? Sur Kickstarter en général et par rapport à ton projet en particulier?
J’ai l’impression qu’il y a une communauté de membres actifs et contributeurs réguliers sur Kickstarter qui sont là pour faire des découvertes et pourraient être intéressés par mon projet. Je ne sais pas si c’est le cas sur d’autres plateformes, en tout cas pas sur toutes, et ce qui est sûr c’est que la communauté est plus grande que sur les autres plateformes et plus internationale aussi. Comme j’ai une double problématique – de financement mais aussi de test de mon concept auprès d’une communauté – c’est important que la plateforme ait cet aspect communautaire. Bien sûr j’ai besoin de soutien financier mais j’aimerais bien que cette campagne soit aussi une opportunité pour recevoir des feedbacks, des conseils ou même des doutes – autant les entendre le plus rapidement possible et dans une optique collaborative assumée. D’ailleurs le premier reward que j’ai prévu, pour tous les contributeurs sans exception, c’est la possibilité de voter pour les prochains modèles de ma collection permanente.

Justement, est-ce que tu as des doutes sur le succès de ta campagne?
Oui forcément, j’ai fait de mon mieux pour être la plus prête possible mais il me reste encore plein de choses à faire. Et je me lance donc il y a obligatoirement une part d’inconnu.
Vis-à-vis de Kickstarter aussi d’ailleurs, j’ai regardé leurs statistiques, la catégorie mode est l’une des plus petites sur la plateforme. Pour autant je me dis que ça peut être un avantage aussi pour se démarquer. Réponse dans un mois !

Lien de la page Maison Beau Chesne sur Kickstarter