Si le storytelling s’applique avant tout à l’idée de faire véhiculer une vision de son entreprise, Apple et Google ont réussi à faire de leur logo les porteurs de leur histoire “story”. Nous connaissons tous plus ou moins les petites anecdotes autour de la création du logo d’Apple mais aussi de celui de Google. Ces deux géants du digital ont fait de leurs logos les porteurs de leurs images et les entourant d’un mythe.

Apple et Google : un mythe autour de l’origine du logo

Aussi bien le logo d’Apple que celui de Google est entouré d’un mythe autour de sa création et de son origine. En effet, on raconte que les couleurs du logo de Google seraient inspirés des couleurs des Lego soit parce que Heather Cairns, directrice des ressources humaines, surpris en 1998 Larry Page et Serge Brin en train de jouer aux Lego dans le garage de l’entreprise. soit parce qu’en raison du peu de budget et du nombre croissant de données recensées, ils utilisaient des briques de Lego pour créer le boitier d’un serveur de données. Cependant, le mythe autour de l’origine du logo de Google ne repose pas tant dans le choix des couleurs que dans le choix de son nom : le terme mathématique “gogol” serait à l’origine du nom et désigne le nombre 1*10^100 (un suivi de cent zéro) traduisant la volonté pour ses créateurs d’organiser le nombre infini d’informations présentes sur Internet. On raconte aussi que les créateurs de Google n’auraient pas payés la création de leur logo parce que Serguey Brin aurait dessiné la première version du logo sous GIMP.

Par ailleurs, c’est d’avantage pour Apple que le logo est porteur de nombreux mythes. Les uns racontent que le logo aurait été choisi en référence aux Beattles dont la maison de disque s’appelle Apple Corps cependant comme le logo de la maison de disque était déjà une pomme, Steve Jobs aurait choisi une pomme croquée. On raconte aussi plus prosaïquement que si la pomme est croquée c’est pour par la confondre avec une cerise. D’autres racontent que le logo fait référence à la période où Steve Jobs était fruitivore tel que raconté dans la biographique 4 vies de Jobs. Certains vont encore plus loin puisque le premier logo d’Apple dessiné par Ronald Wayne représente Isaac Newton adossé à un pommier faisant référence au moment où il aurait eu la révélation de la gravitation. On raconte aussi que c’est en référence à Alan Turing qui serait l’un des premiers informaticiens et condamné en raison de son homosexualité, il se suicida en mangeant une pomme empoisonnée (en référence à Blanche Neige).

Tant d’histoires qui entourent les raisons de l’origine du logo d’Apple et celui de Google à l’image d’ailleurs de tant d’autres mythes que l’on raconte au sujet de ses deux géants du Web puisqu’il y a bien longtemps que Google est plus qu’un simple moteur de recherche et qu’Apple est plus qu’un simple fabricant d’ordinateur.

Evolution du logo

Le logo de Google n’a guère évolué depuis son origine puisque la police est toujours la même “Catull” et les couleurs aussi : vert, rouge, jaune et bleu. Cependant on peut noter la disparition du point d’exclamation qui était là pour “faire comme Yahoo” à l’époque le moteur de recherche par excellence. Depuis, Google est devenu bien plus qu’un moteur de recherche et son logo a un peu évolué abandonnant d’abord le point d’exclamation puis les ombres en 2013 optant alors pour le flat design.

les-logos-Google

Cependant, la réelle évolution du logo Google se trouve dans les Google Doodles déclinant le logo pour des grands événements comme la coupe du monde, noël, la fête nationale et des événements moins grands comme les 50ans de la série Doctor Who le cent dixième anniversaire de Bécassine. Les Google Doodles permettent alors à chacun de s’emparer du logo de Google et d’en faire le sien. D’ailleurs vous pouvez même envoyer le votre à [email protected] 😉

Quant au logo d’Apple si de nombreux mythes entourent son origine, il n’a pas beaucoup évolué depuis la version tout en couleur proposée en 1977 par Rob Janoff confortant l’idée que la pomme ait été choisi en référence à Turing. Depuis 1998, le logo a connu quelques évolutions notamment la version monochrome puis l’Aqua version de 2001 à 2007 pour devenir maintenant la version que nous connaissons se simplifiant de plus en plus.

Apple

En quoi le logo dépasse alors son simple usage ?

Ainsi, le logo n’est plus un moyen de reconnaître la marque et de communiquer pour celle-ci puisqu’il est déjà porteur d’une histoire et d’un mythe dont chacun prétend connaître son origine se rapprochant alors d’avantage de la marque. Par ailleurs, ces logos aussi simple soient-ils dépassent alors leur simple usage de représentation de la marque pour devenir un moyen d’illustrer l’esprit de ses deux grandes entreprises. Google apparaît alors comme un lieu de divertissement comme on aime le représenter tant par la référence à la marque Lego que par la possibilité de détourner le logo de son usage premier grâce aux Doodles.

Quant à Apple, son logo traverse le temps sans prendre une ride passant du logo coloré à l’image de la génération hippie au logo épuré que nous connaissons.