Marque Employeur : le recrutement par les réseaux sociaux

12

La semaine dernière Paul écrivait son article : « CM : 8 leviers pour booster le recrutement de votre entreprise ». En effet, le Community Manager peut en interne et sur les réseaux sociaux,  mettre en avant l’aspect Recrutement et Ressources Humaines de son entreprise. Le push est une chose, la stratégie en est une autre. Il y a certaines marques qui postent de temps en temps une annonce sur Facebook, celles qui balancent un tweet pour pourvoir ASAP un poste « de chargé de comm’, spécialité café / graphisme et code, pour 429€ sans tickets restau »… Bref les petites annonces que l’on voit tous les jours et qui pourrissent nos TimeLines sans jamais nous apporter quelque chose. Ni à la future recrue. Ni même à la marque.

Certaines entreprises ont compris l’intérêt qu’elles pouvaient avoir à travailler leur marque employeur sur les réseaux sociaux. Mais quel est le but de ces marques qui se montrent actives et valorisent leur culture d’entreprise ? Et quelles sont les best practices, les bons exemples à suivre pour devenir une marque powerful sur les réseaux sociaux en termes de recrutement et de RH ?

Définir ce qu’est LA Marque Employeur

Comment définir La Marque Employeur ?… Vaste question. Il n’existe pas aujourd’hui une définition unique que l’on retrouverait dans le « grand dico du monde du digital et des RH ». Pire. Les avis divergent quant au sens de ce terme. Selon moi, il s’agit des marques qui ont adopté une stratégie digitale dédiée aux questions de recrutement et de RH. « Quoi ?! C’est tout ! C’est juste ça ? ».  Pas exactement. Il n’existe pas de pré-requis, de TO-DO ou de Must Have pour pouvoir se définir comme marque employeur. Il n’existe pas non plus un volume de recrutement ou nombre d’employés minimum. La Marque Employeur relève plus du concept et du positionnement stratégique. Une TPE peut être une aussi bonne Marque Employeur qu’un géant du CAC 40.

Marque-Employeur

Copyright : RMSnews.com

 

Pourquoi les marques doivent-elles devenir des Marques Employeur

Nombreuses sont les marques utilisant leurs différentes pages et profils afin de partager des annonces liées au recrutement. Mais rares sont celles le faisant intelligemment. En effet il est facile de partager sa dernière offre de recrutement, publiée sur un Jobs Board. Mais quel est l’intérêt ?

Prenons un exemple. Je suis un grand marchand de Jeux Vidéos. Ma communauté me follow sur Twitter, pour mes actualités liées aux jeux et aux sorties. Mes followers sont jeunes, voire très jeunes. Et moi je tweet le fait que je recrute un futur directeur de magasin. Quel est l’intérêt ? Maintenant imaginons la même entreprise, qui a un compte dédié au recrutement, ayant mis en place un onglet spécial recrutement sur sa page Facebook et actif sur les réseaux sociaux professionnels. Non seulement elle sera suivie par de potentiels candidats, mais aussi par les acteurs du secteur, les blogueurs et journalistes, sans parler des sites de recrutement… L’impact est donc optimal. De plus, cette marque montre au monde que l’aspect RH de son entreprise est important et qu’elle se développe dans le respect de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Autrement dit que la marque s’investit et surtout qu’elle est prête à échanger, à interagir avec le futur candidat. N’oublions jamais que dans réseau social… il y a social. Et à l’heure où la crise liée au marché de l’emploi est à son maximum, rajouter de l’humain dans ce process apportera un rayonnement incroyable à la marque.

Mais la Marque Employeur ne se limite pas au recrutement. Il y a aussi tout l’aspect lié à vos employés. Bien sûr le concept et l’image renvoyés par votre future Marque Employeur créeront le désir de futurs collaborateurs. Mais si vos collaborateurs actuels ne sont pas convaincus, pas mis en avant, ou pas chouchoutés, où est l’intérêt ? Il s’agira de gérer l’image que vous donnez, mais pour cela il faut gérer l’écosystème qui y est lié. N’oubliez jamais que les premiers ambassadeurs en termes de recrutement sont vos employés.

2 chiffres à retenir : Selon Eda Gultekin dans What’s the Value of Your Employment Brand, une marque employeur forte diminue le turnover de 28% et réduit jusqu’à 50% ses coûts de recrutement.

Comment devenir THE Marque Employeur ?

La réponse est simple : n’importe comment. Non la vraie question à se poser est : « Comment puis-je être efficace ? Et surtout comment faire que mon statut de Marque Employeur ait un impact positif sur mon business ?  » En voilà une bonne question ! On n’a rien, sans rien. Alors il va falloir y mettre les moyens.

2 possibilités s’offrent à vous : ou cela se passe en interne, et il vous faudra (au minimum pour faire quelque chose de correct) allouer un Community Manager associé à un Chef de Projet et un graphiste histoire d’ajouter du contenu visuel qui interviendra sur cette thématique particulière. Bref, préparez-vous à investir, car on ne rigole pas avec le recrutement (encore moins quand on recrute pour recruter… Houla. Je suis perdu).

Ou alors il va falloir externaliser. C’est là que de jeunes agences rentrent en jeux. Aujourd’hui encore peu nombreuses sur le marché, elles ont su conquérir des grands comptes. Eh oui, Messieurs, Dames avec une bonne idée, il est possible de gagner des budgets tels que SFR, Microsoft et même Linkedin !
C’est le cas d’une jeune agence qui gagne à être connue : My RH Community. Cette agence s’est engouffrée dans cette petite niche et il n’y a qu’à voir leurs références pour comprendre que l’idée était ingénieuse. L’intérêt de passer par une agence de ce type est multiple. Tout d’abord les coûts, malgré leurs références impressionnantes, elles n’ont pas encore les prétentions des grosses agences digitales, ou 360. C’est pour cela que leur portefeuille client va des groupes du CAC40 jusqu’aux TPE et PME. Se faire accompagner par la même agence qui accompagne Microsoft ou Linkedin plutôt agréable, non ?

En terme de coûts, avoir une flotte d’experts à vos côtés est un bon investissement. Surtout s’il permet de recruter des experts en interne, nécessaires au développement intrinsèque de votre business.

Les bons exemples et bons élèves

Certaines marques ont rapidement compris la puissance que pouvaient apporter les réseaux sociaux dans ce domaine, qui pourtant ne semble pas logiquement corrélé. Si en plus vous ajoutez à cela un peu de Serious Gaming, alors préparez vous à être plus tendance que la marinière, la barbe et le pantalon slim réunis.

Groupe Accor
Le groupe hôtelier Accor est particulièrement actif sur les réseaux sociaux avec une page Facebook carrières qui capitalise plus de 62000 fans sur Facebook. La marque propose notamment des infos métiers, des quiz et des actualités sur le groupe ou son recrutement. Le tout est adapté au format Facebook. Pourquoi est-ce le bon exemple ? On y retrouve tout ce qu’il y a de bon en terme de Community Management, une proximité, un échange, un esprit ludique et interactif avec les fans. Pourtant on reste focus sur un terme unique : le recrutement.

Capture d’écran 2015-01-29 à 18.16.06

La Canal+ School sur Twitter 
La chaîne de télévision Canal+ est présente sur Facebook via la page Vous méritez Canal+ et sur Facebook avec le compte Canal+ School. Sur Twitter, les infos sur le groupe et les programmes sont distillés au même titre que les offres d’emplois. Un format apprécié, puisque massivement suivi, avec de très nombreuses interactions.

Capture d’écran 2015-01-30 à 11.27.59

Solocal Group
La Marque Employeur ce n’est pas seulement des comptes pros dédiés au recrutement, cela peut très bien se passer sur la page officielle de la marque. Une très bonne idée de Solocal Group, a été de mixer recrutement avec une mise en avant de leurs propres employés. Via un dispositif cross canal, les candidats pouvaient échanger avec des employés sur des postes à pourvoir. En les rendant acteurs du recrutement, un vrai pont se fait. Le bénéfice est double : laisser la parole aux meilleurs ambassadeurs de la marque (et on flatte leurs égos) tout en montrant la proximité existante entre la marque et ses employés. La boucle est bouclée.

Capture d’écran 2015-01-30 à 11.37.03

RecrutMan by BuzzMan
En voilà un autre bon exemple. Comme le dit l’adage, « Ce n’est pas la taille qui compte… » La Marque Employeur n’est pas réservée aux gros groupes, avec de l’envie, de la créativité, ou un bon accompagnement il est possible pour les plus petites boites de se positionner ainsi. Le concept Marque Employeur est poussé loin, très loin. Puisque l’agence BuzzMan a ici créé tout un univers autour du recrutement. Même le sujet de la page est traité avec humour. Génial.

Vous n’avez peut-être pas les salaires de Google ou Facebook à offrir à vos futurs collaborateurs, mais vous avez tellement plus !  Une formidable ambiance de travail, la cohésion de votre équipe… Mettez-vous en avant !

Capture d’écran 2015-01-30 à 14.49.28

Rares sont les entreprises ayant d’ores et déjà pris conscience de la nécessité de ce positionnement nouveau. Comme il y a quelques années les petites marques ont mis du temps à comprendre le potentiel des réseaux sociaux en termes de business et de communication. « Mesdames, Messieurs, grands et petits, n’ayez pas peur, car nous vous avons compris » ! Comme lorsqu’un nouveau segment se crée, avant qu’il ne devienne populaire et à la mode, les produits sont abordables. Alors, profitez-en. Lancez-vous ! Soyez précurseurs ! Et pensez à cela : Que seriez-vous sans vos (futurs) employés ?


Bonus : les 10 commandements de la Marque Employeur :

– L’exemple tu donneras : le CEO de l’agence, les cadres de l’entreprise, tous donneront l’exemple en complétant et en personnalisant leurs profils sur les réseaux sociaux.
– Visuel tu seras : dans les contenus partagés, dans la personnalisation des différents profils. Tu préféreras poster une illustration, qu’une somme de chiffres dans un article.
– À l’écoute, tu seras : au niveau des questions, des échanges avec les users.
Réactif tu seras : sur ce qui se passe dans ton secteur d’activité, chez les influenceurs… Interagir, tu devras.
– Viral tu deviendras : tu seras créatif. Tu penseras à des leviers encore inconnus, mais qui te garantiront des partages sans précédent.
– Tes ambassadeurs en avant tu mettras : tu ne penseras pas qu’objectifs. Tu penseras aussi acquis. Tu n’oublieras pas la valeur de ceux-ci.
– Ton contenu tu peaufineras : oui cela prend du temps. Oui cela est contraignant. Mais au travers de ces détails, c’est ton image de marque que tu travailles.
– Tes propres limites tu repousseras : RH et recrutement ne signifie pas terne et ennuyant. Ne pas hésiter à sortir du lot, et surtout de la norme établie.
– Aventurier tu seras : et à l’aventure tu partiras. Sur de nouveaux supports, vers de nouveaux viviers encore inexplorés.
– Tout tu mesureras : et rien au hasard, tu ne laisseras.

A propos de l'auteur

Concepteur Manager & Community Rédacteur... Ou l'inverse. Passionné par le Digital (quand il est créatif), le Guerilla Marketing (quand il est créatif) et par les Licornes (quand elles me rendent créatif).