Depuis la création de Siècle Digital en Août 2013, je me rends compte chaque jour des avantages qu’il y a à monter un blog quand on est étudiant. Au-delà la particularité que peut avoir SD, j’aborde ce sujet d’une manière personnelle parce que je pense que beaucoup d’étudiants ont des choses hyper pertinentes à partager, mais qu’ils ne le font pas. Pourtant avoir un blog personnel ou co-écrit présente de nombreux avantages.

1. Parce que c’est plus classe qu’un CV en ligne.

Sérieusement… Arrêtez avec les CV en ligne. À moins de faire partie du dixième de personne qui arrivera à faire un truc chouette, créez plutôt un blog. Votre CV on peut le trouver sur LinkedIn ou Viadéo et vous vous fatiguerez moins à compléter vos profils comme il se doit qu’à faire un cv en ligne tout moche. D’autant plus qu’en créant un blog, vous pourrez parler de vous dans votre bio, et sur la page à propos.
biographie blog

2. Ça se crée le temps d’un week-end.

Oui oui, c’est le temps qu’il nous a fallu pour avoir tout d’opérationnel : hébergement, configuration du thème, des menus, des catégories, la page Facebook, le twitter, les logos.
Vous trouverez beaucoup de tutoriels sur la toile vous expliquant comment installer un site wordpress avec 1&1, ou OVH, etc. Pour ce qui est du thème, je vous suggère de regarder sur Themeforest dans la catégorie blog/magazine et de choisir les thèmes les plus vendus. En plus d’être des best-sellers, ce sont ceux qui sont le plus fréquemment mis à jour et qui ont le plus de supports techniques.

3. Ça coûte moins cher qu’un gramme de cocaïne.

Pour monter un site, il faut compter : l’hébergement, le thème, les plugins payants (si vous voulez en prendre).
L’hébergement : 36€ pour un an. Le thème : 58$ sur themeforest (environ 50€).
Vous pouvez bien passer une soirée chez vous, on ne vous en voudra pas. Et ça vous rendra service !
EDIT : il existe des solutions gratuites directement sur WordPress.com, mais elles offrent beaucoup moins de libertés.

4. Vous pourrez ajouter ‘wordpress’ à coté de Powerpoint sur votre CV.

En créant votre blog, vous aurez appris à héberger un site internet, à respecter les critères primordiaux de référencement, à écrire pour le web (au bout de quelques semaines), etc.
Tout ça, on ne vous l’apprendra pas toujours en cours, et si vous l’apprenez ce sera beaucoup plus de théorie que de pratique. Quand bien même vous ne désirez pas travailler dans le digital ou le web, savoir monter un site avec de petits moyens peut faire la différence dans un processus de recrutement.

5. Vous vous coucherez moins bête tous les soirs.

Eh oui, peu importe le thème que vous allez aborder : marketing digital, publicité, objets connectés… Vous devrez veiller un ou plusieurs sujets. Je vous conseille de suivre autant de sites français que de sites anglophones (pour progresser, mais aussi parce que l’info arrive d’abord chez eux). Il vous suffira d’ajouter les sites à un agrégateur de flux rss comme Netvibes, the old reader, ou Feedly. J’utilise feedly en version web et app mobile. Il permet aussi de repartager directement le contenu sur les réseaux sociaux, ou de les mettre en liste dans Hootsuite ou Buffer.

feedly

Faire de la veille enrichira votre culture personnelle, mais ça vous permettra aussi d’avoir une vision globale du secteur. Tous les contenus que vous allez lire ne vous permettront pas d’en créer de votre côté. De plus, si vous connaissez déjà votre problématique de mémoire ou que avez le sujet que vous souhaitez traiter, vous tenez peut-être une piste sérieuse pour vous lancer.

6. Vous pourrez tester votre mémoire.

En cours d’année vous allez certainement devoir rédiger un mémoire. Dans un premier temps, votre blog pourra vous aider à préparer certains passages voir carrément des parties, ou un sujet. Dans un second temps, vous pourrez publier toute une partie de votre mémoire et solliciter l’avis d’experts depuis twitter. Si vous avez bien bossé, il y a de fortes chances que votre article soit repartagé par ces derniers et qu’ils apportent leur vision personnelle sur le sujet.
Montrer que vous avez des connaissances et une capacité d’analyse sur un blog perso, c’est pas plus classe qu’un cv en ligne raté ?

7. Vous aurez accès à des événements.

Ça, c’est dans le cas où vous habitez Paris, que votre blog marcherait plutôt bien et/ou si vous avez un réseau qui va bien. Assez rapidement avec Siècle Digital j’ai commencé à recevoir des invitations personnelles ou pour le site pour participer à toutes sortes d’événements. Conférences, petits déjeuners de presse sur un thème précis, soirées de lancement, soirées tout court. Si vous ne recevez pas d’invitation mais qu’il y a un événement professionnel qui vous intéresse, n’hésitez pas à vous rendre dans l’espace réservé à la presse du site et demandez une accréditation, on ne sait jamais.

8. Votre réseau se construira plus vite.

Que ce soit au travers des événements où vous vous rendrez, des personnes que vous solliciterez ou que vous identifierez, votre réseau augmentera bien plus vite que la normale. Si je peux vous donner un conseil, n’ayez pas peur d’aller discuter avec les gens sur Twitter, que ce soit Nicolas Bordas ou le CM de Toupargel. Le résultat d’un échange peut parfois s’avérer surprenant lorsqu’il finit en DM.

Je pourrais entrer un peu plus dans les détails quant à la façon de s’exprimer, la fréquence de publication ou l’organisation du blog, mais cet article n’est pas un tuto. Chaque raison doit être appréciée selon votre contexte, votre environnement. Gardez en tête qu’il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas, alors n’ayez pas peur de vous lancer.
Si vous avez des questions avant de vous lancer, n’hésitez pas à venir me poser vos questions, ou à candidater pour rejoindre notre équipe 😉