Souvent incomprise et critiquée, la Génération Y se démarque de manière indéniable des précédentes. Aussi bien dans ses habitudes professionnelles, ses goûts culturels que ses supports et moyens d’expression et de communication. Le maître-mot de cette dernière évolution est bien évidemment : l’image. Cette génération émet et reçoit un flux d’images, visuels, photographie quotidienne inestimable et grâce aux célèbres applications comme Instagram, Snapchat etc. l’instantanéité s’accorde à cette tendance. Le picture chatting s’approprie les fonctions des SMS et de la messagerie. Nikon place cette nouvelle pratique au cœur du concept de sa dernière campagne intégrée, imaginée par McCann New York et la baptise dans la continuité de leur signature « I am Generation Image ».

Les visages de toute une génération

Dans l’optique de sensibiliser l’identification et le sentiment d’appartenance, le site web permet de suivre sept story-tellers : Becky et Sam, deux comédiennes, Rikki Mendias, avocat pour les SDF ou bien encore Darren Jeffries cycliste urbain, sont tous issus, bien évidemment de cette génération connectée et bercée par l’audio visuel et à travers eux, toute cette génération s’exprime, travaille, évolue, grandit. Ils en sont les porte-paroles, les représentants, les symboles. Nikon leur a offert un kit de leur modèle D750 avec plusieurs objectifs, un flash et un microphone. L’idée est de s’immerger au centre des relations sociales en leur offrant la possibilité de créer, de photographier, de filmer leur quotidien, leurs passions, mais avec une qualité incontestable comparée à celle des smartphones.

La campagne à l’image de la génération

Au-delà de cette expérience humaine, Nikon joue avec l’interactivité incontournable aujourd’hui et spécialement pour cette campagne : un hashtag #iamgenerationimage et un challenge associé ont été crées : les internautes peuvent poster leur propre histoire sous forme de vidéo ou photographie et seront peut être inclus dans la campagne. Un spot a d’ores et déjà été publié et largement partagé sur Twitter depuis début novembre majoritairement aux Etats-Unis. Les vidéos storytelling de plusieurs autres symboles de la génération sont attendues pour janvier 2015.