C’est parti pour une série d’articles sur la publicité sur les réseaux sociaux. Alors si tu commences à lire cet article, ben tu as de la chance parce que c’est le premier de la liste (veinard-e) : la pub Twitter.
On va tout d’abord commencer par une (re) petite mise au point sur la pub et les réseaux sociaux en commençant par la base.

Le Social Media Optimization, qu’est-ce donc ?

Le social media optimization (SMO) ou l’optimisation pour les médias sociaux ou encore référencement social, si tu ne veux pas faire comme les autres. Bref via la traduction française, vous l’aurez sans doute compris que le SMO consiste à promouvoir sa marque/produit sur les communautés des réseaux sociaux.

Avec ça, on trouve deux moyens pour faire du Social Media Optimization :

– en interne : j’entends là, l’utilisation des boutons de partages sur les réseaux sociaux présents sur votre site Internet. Soit Facebook, Twitter (pour les classiques), Reditt, Digg pour les américains ou encore l’incontournable Flux RSS,

social media optimization interne H&M

Le social bookmarking du site ecommerce H&M

– en externe (la partie qui nous intéresse) : c’est tout simplement la promotion et la diffusion de contenus sur les réseaux sociaux, mais aussi les blogs qui sont fortement liés à travers la rédaction de billets.

social media optimization exemples Facebook Twitter LinkedIn

Exemples de SMO sur Facebook, Twitter et LinkedIn : posts/tweets sponsorisés ou display

La différence principale entre le SMO et le Search Engine Marketing (SEM – marketing sur les moteurs de recherches) est que le social media optimization pointe la génération de trafic à partir d’autres sources que les moteurs de recherches.

La Pub Twitter (ou Twitter ads)

La pub Twitter a débuté dès mars 2012 uniquement aux États-Unis et seulement pour une petite liste de priviligiés : American Express et d’autres entreprises.
Ce n’est que d’un an plus tard, avril 2013, que Twitter annonce l’ouverture de sa plateforme à l’ensemble des utilisateurs, mais toujours aux États-Unis. Il ne faudra pas attendre bien longtemps, juillet 2013, pour que la France ait accès à la pub Twitter pour les petites et grandes entreprises.

Les différentes offres de la régie Twitter

Twitter classe ses offres selon différents objectifs de campagne que vous souhaitez atteindre, ils sont au nombre de cinq :

#1 Engagement avec les Tweets
C’est la promotion d’un de vos Tweets généralement accompagnés d’une image (toujours plus viral ce type de contenu).
Ce dernier peut être RT, mis en Favoris ou encore avoir une Réponse. Bref, un tweet classique, mais publié à l’ensemble des cibles choisies.

pub Twitter description objectif

pub Twitter campagne Nescafé

Nescafé

#2 Clics sur le site Web ou Conversion
Ces Tweets sponsorisés ont uniquement pour objectif de renvoyer l’utilisateur sur votre site Internet. Cette offre correspond aux “Cartes de Visites Web” qui sont composées de vos 140 caractères, d’une image, d’un lien-titre et d’un bouton.
Peu importe où l’utilisateur clique, il sera redirigé vers votre site Internet.

pub twitter conversions

pub Twitter conversions

Tweet Conversion de Microsoft Surface (France)

#3 Installations de l’application ou engagements avec celle-ci
Principe similaire à l’offre Conversion. L’objectif de ce tweet sponsorisé est le téléchargement et/ou l’engagement de votre application par votre cible.

pub twitter application

pub twitter application

Exemple de tweets Application

#4 Abonnés
Naturellement le premier type de sponsorisation que l’on pense. Ce dernier est utile aux marques qui souhaitent se créer une communauté rapidement, de se faire connaître auprès de sa cible sur tel ou tel support.

pub twitter abonnés

Microsoft Lumia

#5 Leads sur Twitter
Ce type de tweet permet de récupérer des adresses mails d’individus intéressés par vos produits/contenus ou qui recherchent une offre si vous les récompensez d’une réduction/cadeau après le remplissage des formulaires.

pub twitter leads

Exemple d’un tweet pour générer du leads

Mesurer ses résultats : les KPIs

Maintenant que l’on connaître l’offre publicitaire de la régie Twitter, nous allons nous arrêter sur la mesure des résultats avec les différents KPIs à prendre en compte. Rien de compliquer, mais un rappel ne fait pas de mal.

L’engagement avec un tweet

– calculer le Coût Par Engagement (CPE)
– le nombre d’engagements réuni

La conversation/clic par un tweet

– calculer le Coût Par Clic (CPC) / Coût Par Acquisition (CPA)
– l’impact sur la génération de trafic sur le site Web

L’installation d’une application

– calculer le Coût Par Installation (CPI)
– le nombre d’applications installées

Le nombre de nouveaux abonnés

– calculer le Coût Par Followers (CPF)
– le nombre de nouveaux abonnés pertinents

La création de leads

– calculer le Coût Par Leads (CPL)
– le nombre de soumissions de leads

[button link=”https://blog.twitter.com/advertising” color=”blue”]Twitter Advertising[/button]