Posée comme ça, la réponse parait évidente, mais si on va au delà des apparences, une bataille se joue en back office pour des enjeux plus grands encore que les commissions de paiement.

Apple débarque dans un compartiment de jeu à 40 Mds rien qu’aux USA

40 Milliards de $, c’est le montant du gâteau US des commissions bancaires. Dans sa présentation, Apple assure que le deal se traite avec les grands opérateurs de cartes de crédit et que ni le commerçant, ni le client ne serrons impactés. Pour autant, la firme de Cupertino négocie âprement sa part en contrepartie des services apportés par sa technologie.

Pour l’utilisateur, on imagine aisément la facilité d’utilisation du système et sa connexion avec le m-commerce.

C’est du côté du commerçant qu’un bras de fer débute; on a vu des chaines de magasins s’élever contre Apple Pay et menacer de boycott ce système. Pour certains comme CVS ou Rite Aide, il s’agit officiellement de défendre leur système MCX de Wallmart et son application CurrentC  basés sur un système de QR codes. Le but de ce système est de s’affranchir d’une partie (2/3 points) de commissions prélevées par les banques à chaque transaction.
Apple Pay arrive donc à un bien mauvais moment en pérennisant le fonctionnement de nos bonnes vieilles cartes bancaires.

Le débat se déplace maintenant sur un terrain sans doute encore plus juteux que celui des commissions, celui du nouvel or noir : la data

Les commerçants comprenant qu’ils auront beaucoup de mal à raboter les commissions bancaires vont utiliser le boycott pour forcer Apple à livrer des informations sur le client au moment de la transaction. Il est facile d’imaginer l’utilisation que peut faire un commerçant des informations identitaires et comportementales dont Apple regorge.
Pour autant, le protocole de paiement d’Apple prévoit de crypter les informations échangées avec le système bancaire du commerçant…

Les enjeux et la sensibilité du sujet expliquent sans doute la délicatesse d’Apple dans le traitement de l’offensive anti-Apple Pay. Nous suivrons cela avec beaucoup d’intérêt.