Alors que la Division X de Google continue de travailler en secret sur de nombreuses problématiques technologiques, Facebook s’invite dans la course avec des projets tout aussi surprenants. Quelles innovations sont actuellement en développement secret ? Le 21e siècle n’a pas fini de nous étonner…

Google street view ne s’arrête plus aux routes

Depuis son lancement en 2007, Google Street View n’a pas manqué d’imagination pour surpasser les obstacles. L’objectif de cartographier la grande majorité des routes parcourant le globe était de taille, mais il est en passe d’être réussi ! Ce succès est dû en grande partie à la Google Street Car, développée en secret dans le Google X Lab, c’est cette voiture surmontée d’un dispositif caméra 360° qui nous a permis de parcourir le monde depuis notre salon. On retiendra des paysages époustouflants et des découvertes étonnantes de Street View durant ces 7 années d’existence.

Face à la diversité des chemins auxquels Google a dû faire face, d’autres machines ont été créées :

  • Le Tryke, conçu pour les rues piétonnes des grandes capitales mondiales et les endroits inaccessibles aux voitures.
  • La motoneige Street View nous emmène dans les chaînes montagneuses pour découvrir ces sentiers.
  • Le charriot Google a permis de scanner l’intérieur de nombreux musées visibles ensuite sur Street View
  • Le Trekker : pour les endroits les plus reculés et difficile d’accès pour la Google Street Car.

C’est grâce au trekker que le désert de Liwa situé en Arabie Saoudite a ainsi pu être cartographié. La Google Street Car ne pouvant accéder à cette zone reculée, Google s’est adapté à son environnement en équipant le Trekker sur… un chameau ! Une technique low-cost qui lui a permis de parcourir rapidement et facilement le désert de Liwa. On peut d’ailleurs apercevoir sur certains clichés l’ombre du chameau.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=4pVCToDTbT4]

 

Facebook s’offre une mission planétaire : connecter le Monde.

Facebook suit les traces de Google dans sa façon d’innover en misant gros sur son département R&D. Après de nombreuses acquisitions dans des domaines différents (WhatsApp, Occulus Rift), la firme américaine a intégré à son Connectivity Lab les 5 ingénieurs de l’entreprise britannique Ascenta, qui travaille sur l’élaboration de drones solaires et des experts de la Nasa.

Le drone solaire: dernier né du Connectivité Lab Facebook

Le drone solaire: dernier né du Connectivité Lab Facebook

L’objectif est de pouvoir envoyer des drones solaires autoalimentés qui survoleront sans interruption la Terre. Ces drones, combinés à des satellites en orbite basse, et à la technologie laser, permettront aux zones les plus reculées du globe de pouvoir avoir accès à Internet gratuitement. Ces drones seraient capables de voler un mois entier à 20 000 mètres d’altitude et de servir de relais Internet.

Google fait tout son possible pour ne pas se laisser distancer par ses concurrents. La firme américaine travaille également sur un projet similaire : Le Projet Loon, ayant pour mission d’apporter Internet dans les pays du Sud à l’aide de ballons météorologiques qui serviraient de relais Internet. Enfin, Google Wing concurrence directement le projet d’Amazon : Amazon Prime Air ou la livraison de colis par drone.