Google s'invite dans la maison connectée
Technologie

Google s'invite dans la maison connectée

L’année 2014 aura été pour Google l’année de la maison connectée.

Après l’acquisition de Nest Labs en janvier et celle de Dropcam en juin 2014, la firme de Mountain View a toutes les cartes en main pour surpasser Apple et imposer ses règles du jeu sur le marché de la maison connectée.

NEST

google nest dropcam 1

La société Nest a été fondée en 2010 par deux ingénieurs de chez Apple dans le but d’apporter à la domotique une simplicité et un design plus épuré (ils n’ont pas travaillé chez Apple par hasard).

Les deux produits majeurs vendus par Nest sont le thermostat et le détecteur de fumée. Ces deux appareils au design très soigné sont très intuitifs et permettent à l’utilisateur de garder le contrôle de leur intérieur à distance.

Imaginez les possibilités que cela offre : vous êtes à l’extérieur, au travail ou dans un café, et vous comptez rentrer chez vous dans 1 heure. Vous ouvrez votre application connectée à votre thermostat Nest et vous augmentez à distance la température de votre chauffage pour arriver une heure plus tard dans votre nid douiller.

Autre exemple : Vous êtes chez des amis et une quantité anormale de monoxyde de carbone envahit votre intérieur. Le détecteur de fumée Nest Protect vous informe via votre smartphone de cet incident et vous permet d’intervenir au plus vite.

DROPCAM

google nest dropcam 2

Dropcam a vu le jour en 2009 et propose une solution de surveillance vidéo connectée.

La démarche est simple : fixez la caméra, de façon à bien voir ce que vous souhaitez surveiller (entrée, garage, salon, …) ; puis il vous suffit de vous rendre sur votre application pour regarder en direct ce qui se passe chez vous.

Vous avez aussi la possibilité d’être alerté si un mouvement est observé dans un périmètre prédéfini. Par exemple, vous accrochez la caméra en direction de l’entrée de votre garage et paramétrez une alerte si cette zone est occupée. Vous êtes prévenu via l’application lorsqu’une voiture s’approche de votre garage et pouvez constater en direct s’il s’agit d’un voisin ou d’un cambrioleur.

Cette caméra est également utilisée pour surveiller les baby-sitters, garder un oeil sur ses animaux de compagnie…

Qu’est-ce qui rend ces deux entreprises si intéressantes aux yeux du géant américain ?

Avec Nest et Dropcam, Google peut potentiellement avoir accès à des informations très riches sur nos habitudes et notre quotidien.

Informations qui permettraient à Google d’optimiser le ciblage des publicités. Exemple : vous revenez de la maternité après quelques jours d’absence et rentrez chez vous avec votre nouveau né ; Google n’a plus qu’à vous envoyer des publicités pour des poucettes (si il n’en voit pas déjà une chez vous) ou pour des couches.

« Like Nest customer data, Dropcam will come under Nest’s privacy policy, which explains that data won’t be shared with anyone (including Google) without a customer’s permission »

Même si Matt Rogers, Co-Fondateur de Nest précise que les données ne seront pas partagées sans l’accord des clients, la question se pose de laisser une entreprise, dont l’objectif est le profit, gérer nos données personnelles. Ces évolutions technologiques sont bien évidemment des révolutions mais elles soulèvent de nombreuses questions relatives à la propriété et à la protection des données personnelles.

 

Sources : News.InvestorsExtremeTech

Crédit image : Nest & Dropcam

Send this to a friend