Du 24 septembre au 1er octobre, les Parisiens ont pu voter pour les projets de leur choix parmi 15 propositions retenues par la mairie : une initiative inédite qui a séduit un grand nombre d’internautes.

En résumé, le budget participatif propose aux habitants de la ville de Paris de voter pour 5 initiatives qu’ils considèrent prioritaires. L’enjeu est de 20 millions d’euros, soient 5% du budget alloué à l’investissement. Selon la mairie, « les projets retenus lors de ce premier budget participatif seront intégrés au budget de la Ville voté lors du Conseil de Paris au mois de décembre 2014. Ils seront mis en œuvre à partir de janvier 2015 ». Ils feront l’objet d’une information régulière auprès des votants tout au long de leur réalisation (sous réserve de s’être abonné au flux d’actualités).

 Digital et Participation

Cultiver dans les écoles, rendre possible des visites 3D des musées parisiens, faciliter le co-working entre les étudiants et les entrepreneurs en créant des espaces de travail dédiés,… Les 15 projets présentés sont aussi divers que collaboratifs. Une chose est sûre : ce sont des projets visant au bien-être des habitants de la ville de Paris en mettant l’accent sur l’humain, l’environnement, l’insertion professionnelle et les relations sociales.

Dans la même catégorie

Outre la campagne d’affichage, le digital a été un acteur majeur du projet. La ville de Paris a créé un site dédié aux votes et aux informations sur le budget participatif. Par ce biais-là, elle a pu communiquer plus largement sur les répartitions et procédures budgétaires. Elle a également pu inclure davantage le citoyen dans les décisions. À l’aide un design basé sur l’illustration flat et d’un univers graphique coloré, la démarche a été rendue très intuitive.

Capture d’écran 2014-10-01 à 22.44.02

 

Anne Hidalgo, maire de Paris, a très largement contribué à la promotion de l’initiative via Twitter. Elle a tweeté les actualités du projet tous les jours pour inciter les Parisiens à voter : tweet de la participation de personnalités (Amanda Sthers, Nicolas Hulot, Thierry Marx, Alex Beaupain…), tweets mettant une initiative en valeur, retweet des votants, etc.

Capture d’écran 2014-10-01 à 22.41.33

Les réseaux sociaux de la ville de Paris ont aussi été mobilisés en postant les news du budget participatif, en changeant les bannières. Le budget participatif a fait l’objet d’une véritable campagne digitale.

Capture d’écran 2014-10-01 à 22.45.30

La participation a été très nombreuse puisque des projets ont eu plus de  12500 votes sur le site dédié (on ne compte pas la participation de bureaux de vote non virtuels). À en juger par le nombre de tweets, de retweets et de partage, la résonance sur les réseaux sociaux a été très forte. On compte par exemple 413 likes et 112 partages  sur le premier post Facebook le jour du début des votes. Sur Twitter, l’annonce de l’ouverture des votes a eu 66 retweets et 19 favoris. Au total – digital et physique – 40 745 votes ont été comptabilisés.

Et les résultats sont tombés :

#1 Des Jardins sur les murs – 21 319 votes

#2 Cultiver dans les écoles – 20 302 votes

#3 Reconquête urbaine – 18 579 votes

#4 Trier ses déchets au plus près – 17 198 votes

#5 Co-working étudiants/entrepreneurs – 14 542 votes

#6 Des kiosques pour faire la fête – 14 056 votes

#7 Rendre la rue aux enfants – 13 140 votes

#8 Sport urbain en liberté – 10 544 votes

#9 Les oeuvres d’art investissent la rue – 8734 votes

Nous attendons maintenant de voir si et comment la ville de Paris va mettre en oeuvre ces projets.