6 éléments pour optimiser son profil Twitter (et autres)
MarketingRéseaux Sociaux

6 éléments pour optimiser son profil Twitter (et autres)

[dropcap]P[/dropcap]ar nature, les réseaux sociaux sont voués à évoluer tout le temps. Que ce soit un simple bouton pour gérer ses interactions par rapport à ses différents comptes comme vient de le faire Facebook. Ou alors une refonte du design ainsi que l’ajout de nouvelles fonctionnalités avec par exemple la nouvelle interface de Twitter en mai dernier.

De ce fait, votre profil sur les réseaux sociaux doit s’adapter à ces changements afin de transmettre l’image de votre marque/entreprise la plus soignée et vos informations plus claires.
C’est ce que nous allons voir pour optimiser son profil Twitter (mais qui peut s’adapter également à Facebook).

6 éléments pour optimiser son profil Twitter :

#1 La photo/en-tête de profil

Pour une marque, la photo de profil lui permet d’être facilement identifiable par les autres utilisateurs, donc elle a beaucoup plus d’importance que l’on pense.
Il faut veiller à ce que le logotype ne soit « coupé » par les marges définies par Twitter, qu’il ne soit pas pixellisé et qu’il soit facilement lisible malgré un cadre restreint. Si le logo est trop grand pour ce cadre, il faut alors assouplir la charte graphique en permettant seulement d’utiliser une icône qui reste néanmoins reconnaissable. C’est le cas du quotidien américain The New York Times :

Optimiser son profil Twitter par l'image
Seule la lettre « T » du logo figure

Pour ce qui est de l’en-tête de profil, une marque peut se permettre plus de créativité ou d’utiliser cet encart comme média d’informations sur un prochain évènement, un jeu-concours, des promotions. Ou tout simplement, une image esthétique qui valorise votre profil.

L'en-tête du compte Nike
L’en-tête du compte Nike

Les dimensions à connaitre :
– photo de profil : 400×400
– en-tête : 1500×500

#2 Le pseudonyme

Il faut penser à ce que va taper l’utilisateur quand il va faire une recherche. Le plus simple est donc d’utiliser tout simplement le nom de la marque/entreprise comme pseudonyme, pas d’amalgames possibles.
Si le @ »VotreNom » est déjà pris par un autre utilisateur, optez pour une petite différence ou l’ajout d’un complément caractérisant l’activité de l’entreprise :

Optimiser profil Twitter pseudo
La marque Picard a rajouté « surgelés » pour optimiser la pertinence des résultats de recherches

#3 Un partage de contenus fréquent et approprié

Être présent c’est une chose, mais être actif c’est une autre manche ! Il  faut au préalable mettre en place une ligne éditoriale et s’y tenir (ça ne veut pas dire qu’elle ne peut pas évoluer), savoir si on autorise les RT d’autres comptes, le ton employé sur les plateformes, avoir un discours informatif et neutre ou alors laisser le community manager verser sa personnalité dans les messages postés. Bref, ça demande réflexion.

Les contenus doivent être fréquents, une marque qui se tait, c’est une marque moins visible. Selon les plateformes, la publication de contenus varie :
– Twitter : 5 à 20 max/jour
– Facebook : 5 à 10 max/jour
– LinkedIn : 1 à 2 max/jour ouvré

#4 Mentionner des utilisateurs

Les réseaux sociaux ont été développés pour converser avec d’autres utilisateurs et il faut donc en profiter. Ce n’est pas parce que vous êtes une marque que vous pouvez « snober » la communauté d’une plateforme. Au contraire ! Il faut échanger et pas seulement transmettre ces informations bien sagement.

Le compte Twitter Oasis n’hésite pas à rebondir sur actualité tout en citant d’autres marques :

C’est aussi l’occasion de converser avec des clients de votre marque, recevoir des retours, etc. Quand un utilisateur questionne une marque sur ses plateformes, il faut être réactif et répondre dans l’heure qui suit (notamment si ce dernier fait un commentaire négatif).   #5 L’utilisation de liens raccourcis (avec analyses) Plus pragmatique, ce 5è point sert à optimiser le partage de votre post. En effet, les liens raccourcis type Bitly ou encore Ow.ly sont ceux qui sont les plus partagés. En plus d’optimiser vos 140 caractères (sur Twitter), ces liens raccourcis fournissent des données sur le nombre de partages de votre post.

Exemple d'un tweet avec lien raccourci
Exemple d’un tweet avec un lien raccourci

#6 Images/vidéos de qualités

Optimiser son profil Twitter (ou autres), c’est aussi optimiser son image de marque et cela passe par de la qualité. Autrement dit, toutes les images ou vidéos qui sont postées doivent être de qualités.
Par qualité j’entends là : la définition de l’image/photo/vidéo, mais aussi l’esthétisme de ces dernières. Alors certes, tout le monde ne sait pas se servir des logiciels comme Photoshop ou Illustrator ou encore tout le monde n’est pas photographe, mais il existe aussi des bases de données…

Et si vous nous aidiez à optimiser nos votes pour les Golden Blog Awards ? Un simple clic suffit 😉

Send this to a friend