C’est la guerre sur les réseaux sociaux pour attirer les entreprises et monétiser leurs services. Ainsi, Twitter a lancé tout récemment ses propres analytics ainsi que son service de Pub vidéo. Pinterest et Instagram se lancent sur la publicité et Facebook continue dans sa lancée avec des fonctionnalités de plus en plus avancées pour les entreprises.

Le lancement récent de la publicité sur Instagram

Le cas Instagram, racheté par Facebook en 2012, est particulièrement intéressant, car il s’agit d’une  application où les utilisateurs actifs ont un fort taux d’engagement envers les comptes qu’ils suivent. De plus, le lancement de la publicité sur Instagram nous donne un aperçu de la stratégie à venir du géant Facebook en ce qui concerne la monétisation de ces services.

La publicité sur Instagram est déjà lancée aux États-Unis et devrait sortir au Canada, Royaume-Uni et Australie très prochainement. Et ce n’est qu’une question de temps avant que cela n’arrive en France !  À noter que la publicité n’est accessible que pour un groupe restreint d’entreprises comme Nike, Levis, Ben & Jerry’s ou encore General Electric et devrait se généraliser petit à petit. Pour le moment, chaque post publicitaire est soigneusement validé par les équipes d’Instagram, les entreprises n’ont donc pas encore le libre champ. Ces premières campagnes ont connu des résultats assez intéressants, Mickeal Kors par exemple est la première entreprise à avoir publié une publicité sur Instagram en novembre 2013 : elle a reçu près de 128 000 Likes supplémentaires en seulement 18h et a vu son nombre d’abonnés augmenter de 33 000.

mickael kors campagne instagram

1ère publicité sur Instagram : Mickael Kors

La publicité, oui, mais sous quelle forme ?

Instagram souhaite que la publicité soit intégrée de la façon la plus naturelle possible dans les flux. Elle prendra la forme de posts sponsorisés et sera ciblée en fonction des intérêts de l’utilisateur. Seront ainsi pris en compte les abonnements, les photos aimées et même les publications postées sur Facebook. Ce ne seront donc pas des publicités lancées aux hasards et qui risqueraient de perturber la navigation des utilisateurs d’Instagram. Un onglet permettra également aux utilisateurs de cacher les publicités non appréciées et influera donc par la suite le contenu proposé.

exemple de publicités instagram

Exemple de publicités sur Instagram (Source : Lejournaldugeek)

Instagram souhaite un contenu exclusif et de qualité pour ces publications afin de rester dans l’esprit créatif de l’application. Ainsi, les images postées ne devront être diffusées que sur ce réseau social et ne devront posséder ni  texte ni logos. C’est bien là le côté artistique que l’application souhaite sauvegarder, ce qui n’est pas une mauvaise chose pour les marques, car plus une publicité est attractive visuellement plus le taux de transformation est élevé. Une stratégie différente est donc à adopter sur ce réseau par les publicitaires.

Un outil sera également accessible aux entreprises pour suivre les statistiques de leurs comptes Instagram : l’audience, le niveau d’engagement, des indications sur le meilleur moment pour publier un post sponsorisé. L’outil permettra également aux marques de travailler conjointement avec Instagram afin de planifier au mieux leur campagne.

Un business model gagnant ?

Il était évident que Facebook allait monétiser cette application achetée à près de 1 milliard de dollars mais reste à savoir si cette nouvelle offre publicitaire sera suffisante pour attirer les entreprises. En effet, Instagram avec sa base de 200 millions d’abonnés, a une audience beaucoup moins importante que Twitter ou encore Facebook. De plus, leur annonce de 2012 sur l’utilisation de photos à but publicitaire avait fait un véritable tollé auprès des utilisateurs. Il serait vraiment dommageable pour les marques d’avoir des commentaires négatifs dénigrant la publicité sur leurs posts sponsorisés : c’est donc à Instagram de communiquer du mieux possible aux utilisateurs pour faire accepter la publicité au sein de son application. Pour le moment, les premières campagnes ne semblent pas susciter ce genre de mécontentement : les marques peuvent donc se rassurer !

Reste la question de savoir le retour sur investissement d’une campagne sur cette plateforme : éternelle question de l’impact des réseaux sociaux sur le business. En tout cas, ce qu’on sait déjà c’est qu’Instagram est très intéressant pour les marques créatives, notamment les marques de luxe qui peuvent immerger leurs abonnés grâce à des contenus artistiques. Et encore plus de possibilités sont maintenant offertes aux marques avec le rachat de l’application Hyperlapse qui permet d’effectuer des vidéos en accéléré.

Hyperlapse1

Application Hyperlapse

Instagram a su déjà attirer de nombreuses marques sans proposer la monétisation, celles-ci utilisent actuellement cette plateforme afin de créer un relationnel avec leurs communautés. Les nouvelles opportunités offertes vont sûrement en attirer de nombreuses autres qui devront rivaliser d’originalité pour se démarquer.

Pour toutes autres informations sur les opportunités qu’offre Instagram pour les entreprises, n’hésitez pas à consulter leur blog.