Marketing video : booster son impact en 3 points
Marketing

Marketing video : booster son impact en 3 points

Dans un de nos articles (avril 2014) traitant des conclusions à retenir du Marketing Nation Summit de San Francisco, le marketing video trônait en première place ! C’est l’occasion pour nous de revenir sur ce type de stratégie qui a depuis, dépassé la simple phase de tendance.

En effet, le marketing video est utilisé de plus en plus par certaines marques, car elles ont compris les intérêts de ces contenus par leurs cibles. L’image (animée ou non) est reine à la fois sur la sphère réelle, mais encore plus dans la sphère digitale. Des marques comme Old Spice (Mom Song), Coca-Cola et même Volvo Trucks n’hésitent pas à produire des vidéos. Pour ce dernier, sa campagne Volvo Trucks Live Tests a engrangé une forte viralitée (et même un Grand Prix catégorie Cyber aux Cannes Lions 2014) malgré un produit pas vraiment grand public…

Volvo Trucks et l'esprit "aware" de JCVD : une combinaison qui s'est révélée très efficace
Volvo Trucks et l’esprit « aware » de JCVD : une combinaison qui s’est révélée très efficace
Old Spice et son axe WTF
Old Spice et son axe WTF

[Le lien de l’article est disponible à la fin de cet article : 2 enseignements du marketing numérique à retenir (Marketing Nation Summit]

3 points pour booster son marketing video

#1 Priviliégier la diffusion ciblée : broadcasting ≠ narrowcasting

Quand une stratégie de marketing video est élaborée, les marketeurs pensent automatiquement à la viralité et les millions de vues qui vont pleuvoir sur les analyses. Dans la réalité des faits, c’est loin d’être le cas pour toutes les marques.

Que l’on soit une marque BtoC ou BtoB, le nombre de vues potentielles sera complètement différent. Une marque de grande consommation comme Coca-Cola peut toucher toutes les personnes capables de boire un soda, soit tout le monde. À l’inverse d’une marque pour des obsèques funéraires…

Bref, il faut privilégier la cohérence et la pertinence du contenu de la vidéo en fonction de ses prospects plutôt que de toucher des milliers/millions de personnes qui ne seront pas intéressés par vos produits ou n’auront pas les moyens de les acheter.

#2 Développer une Landing page dédiée : la vidéo devient la star

Réaliser une vidéo « craftée » est une tâche très importante, pour autant il ne suffit pas de la partager et liker avec votre compte personnel pour attendre que les vues grimpent.

La vidéo est censée être la star pendant le temps de la campagne. La page d’accueil ou une page produit peuvent intégrer la vidéo en question qui sera partagée à partir de là.

Le marketing video est un bon moyen d’augmenter le SEO et de développer du trafic.

#3 Mesurer la performance réelle de la vidéo : KPI

La dernière étape essentielle à une stratégie de marketing video est la mesure de la performance. L’analyse des données de la vidéo pour comprendre les points clés à renouveler lors d’une prochaine campagne (et ceux à proscrire). D’un point de vue comptable, c’est aussi la façon de mesurer le retour sur investissement.

Des tableaux de bord disponibles comme sur Youtube vous donnent différents KPI :
– les vues/nombre de minutes visionnées,
– les interactions (J’aime/J’aime pas, les clics, etc.),
– les données démographiques,
– les sources de trafic (cela permet si votre landing page est efficace),
– la durée d’attention (si l’internaute visionne entièrement ou non la vidéo),
– etc.

Voici le lien de l’article évoqué dans l’introduction de l’article : 2 enseignements du marketing numérique à retenir (Marketing Nation Summit.

Send this to a friend