Une révolution est en marche chez Facebook. Depuis quelques mois, nous voyons fleurir sur le réseau social de nombreuses nouvelles applications et boutons qui viennent rajouter un certain piquant à nos fils d’actualité. Ces innovations viennent illustrer parfaitement la nouvelle stratégie multi app de Mark Zuckerberg. Mégane et Louis nous ont déjà parlé des nouvelles apps pour développeurs et marketeurs. A mon tour maintenant de revenir sur quelques nouvelles fonctionnalités plus ou moins utiles selon le profil de l’utilisateur.

Pour les débutants

Longtemps critiqué pour son manque de respect de la vie privée et pour son manque d’accompagnement sur la visibilité des publications pour les novices, Facebook vient de changer son réglage par défaut des publications sur « amis ». En effet, quand on commence sur le réseau, on ne fait pas tout de suite attention au partage des publications et beaucoup se font piéger sans le savoir. C’est donc un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour Facebook et ta vie sociale. Clap clap clap. Cela aurait éviter à beaucoup d’entre nous de raconter notre vie à la populasse entière à nos débuts, quand nos profils étaient simplement ouverts ou fermés. Et à l’avenir ça enlèvera l’excuse du « non mais je sais pas comment on règle la visibilité de mes publications » aux exhibitionnistes de leur vie privée.

Dans la même catégorie

Pour les dragueurs

Facebook a lancé la semaine dernière un bouton très particulier. Le bouton « Ask » en référence au statut amoureux de l’utilisateur. En bref, si tu n’as pas renseigné ta situation amoureuse sur Facebook, n’importe lequel de tes ami(e)s peut te demander si oui ou non tu es célibataire. Beaucoup moins discret que le poke, tu mets directement les pieds dans le plat et tu y vas franco. Sauf que si on n’a pas renseigné notre relationship status, c’est pour une bonne raison ! C’est parce qu’on ne veut justement pas en parler ! Facebook adopte la un rôle d’entremetteur, un ami qui vous veut du bien. L’ami que tout le monde déteste donc. Facebook n’est pas un site de rencontre, du coup non merci. Bref, next, parce que ca m’énerve. Regardez c’est ridicule :

Screen shot 2014-05-25 at 10.34.49 PM

Pour les bavards

En fait on est tous un peu bavards sur Facebook. Et nous avons tous du télécharger la nouvelle appli Messenger ces dernières semaines. Pas besoin de la présenter, mais on peut revenir sur le pourquoi de cette nouvelle appli que nous avons été forcé de télécharger pour pouvoir continuer à dialoguer avec nos amis, ce qui en a énervé plus d’un.

Première raison : en externalisant sa messagerie instantanée sur mobile avec une nouvelle app, Facebook vise à concurrencer les autres géants du secteur tels que Whatsapp ou Viber. Logique. Autre raison : pour pouvoir être plus présent sur notre smartphone pardi ! Google ayant pour l’instant le plus d’applis différentes téléchargées (Chrome, maps, talk, gmail, …) sur iOS ou Android, Facebook veut rattraper son retard.

Pour les accros à l’actu

C’est pourquoi Facebook a également lancé aux Etats-Unis en début d’année l’application Facebook Paper, un puissant curateur de contenu à la Flipboard ou Scoopit. Elle permet de mélanger votre contenu d’actualités selon vos thématiques définies, celui de vos amis et de partager le tout pour ne rien rater au quotidien. C’est l’appli qui me branche le plus mais c’est malheureusement celle qui va prendre le plus de temps à arriver en France, car ces petits malins de développeurs se sont penchés uniquement sur la curation de contenu de sites américains pour l’instant.

Pour les fans de musique

Facebook vient de lancer une nouvelle fonctionnalité dans les statuts. Alors que l’on pouvait déjà dire ce qu’on était en train d’écouter manuellement (au choix dans les statuts avec entre autres feeling, watching, travelling, …) , le réseau propose maintenant de détecter automatiquement ce que l’on est en train d’écouter ou de regarder sur son smartphone et de le partager à ses amis. Cela peut également servir de Shazam quand on a justement pas la moindre idée de ce que l’on écoute en utilisant le micro. Sympathique en théorie, mais les notifications Spotify ou Soundcloud sont déjà assez nombreuses au quotidien (d’ailleurs vous pouvez limiter les publications de ces streaming musicaux en choisissant « seulement moi », ce qui empêchera vos amis de se moquer de vos goûts).

Screen shot 2014-05-25 at 10.35.57 PM

Pour les fans de pub

La bonne blague, personne n’est fan de publicité ! Enfin surtout pas des pop up intrusifs et des publicités précédant les vidéos Youtube. Et bien malheureusement depuis quelques jours les publicités vidéos arrivent sur les timelines Facebook des Français, et le pire c’est qu’elles se lancent automatiquement ! J’en entends déjà plus d’un râler devant son écran.

Pour les citoyens

Enfin la petite surprise du weekend. Facebook a déployé sur sa plateforme le bouton “Je vote” pour inciter les internautes à voter aux Européennes. Bizarrement on en a pas vu beaucoup des notifications de vote vu le taux de participation ! A noter que la confidentialité du scrutin était gardée fort heureusement, sinon on aurait pu voir beaucoup de propos politiques envahir à nouveau le réseau comme au moment des présidentiels, ce dont on aurait bien voulu se passer en 2012.

Pour conclure sur ces nouvelles fonctionnalités / applis, on remarque le désir de Facebook de se détacher de son image de réseau social généraliste en proposant des applications plus légères, plus performantes et dont le contenu est plus facile à partager. Mais au lieu de jongler aves les nouveautés, Facebook met à sa sauce des fonctionnalités déjà développées ailleurs : Shazam, Whatsapp, Flipboard… et Snapshat si on en croit la dernière rumeur, Facebook travaillant sur une application appellée Slingshot afin de faire concurrence au leader de partage de photos et messages éphémères.

Toujours pas d’innovation majeure donc côté utilisateur, qui risque de bouder encore plus le réseau avec l’augmentation des publicités.