Le premier point de vente d’Apple aurait dû ouvrir dès les années 70. L’information nous vient de Regis McKenna au cours d’une discussion informelle tenue au Computer History Museum.

Regis McKenna est un marqueteur connu pour avoir participé au lancement du premier microprocesseur Intel, le premier ordinateur personnel d’Apple, l’industrie Genetech ou encore le premier magasin d’informatique Byte Shop. C’est sympathique sur le CV…

Revenons à Apple et son plan marketing de 1976 qui prévoyait l’ouverture de points de vente. À cette époque McKenna avait refusé une proposition de S. Jobs et S. Wozniak de lancer l’Apple II.

Cependant, le marqueteur décida tout de même de participer à un plan stratégique pour décider de l’avenir d’Apple. McKenna élabora un plan marketing de plusieurs pages fin 1976 (décembre pour être précis).

Sous la partie “Distribution channels”, est écrit : les magasins d’Apple.
Le plan marketing de McKenna prévoyait d’installer dans les parcs de bureaux d’affaire, des points de vente Apple en nom propre. Le but étant de toucher le secteur professionnel ainsi qu’une clientèle haut de gamme, travaillant elle-même dans ses bureaux. Les présences physiques d’Apple auraient servi à la fois de point de vente, mais aussi de centre de formation.
L’objectif final étant d’installer d’autres surfaces de détails vers les lieux commerciaux grand public.
 Ce qui ressemble aux Apple stores que nous connaissons aujourd’hui.

Le premier magasin d’Apple a été ouvert en mai 2001 soit 25 ans après que le plan marketing prévoyait des points de vente. Aujourd’hui Apple possède plus de 420 boutiques dont 166 à l’extérieur des États-Unis.

Voir certain des plus beaux Apple stores dans le monde.

Au cours de sa conférence des résultats 2013 Apple a annoncé qu’elle générait 7 milliards de $ via ses Apple stores…

Source