Depuis sa sortie en octobre 2013 avec la dernière mise à jour d’iOS, Apple s’est peu exprimée sur iBeacon, et il est assez compliqué de trouver des informations précises à ce sujet.

ibeacon-privacy1

Voici tout ce qu’il faut savoir. Un peu technique attention.

Technologie :
• iBeacon utilise la technologie Bluetooth 4.0, appelée aussi Bluetooth SMART, ou encore Bluetooth Low Energy (BLE).
• Le BLE consomme beaucoup moins de batterie que ses précédentes versions ou comparé à du wifi.
• Le BLE peut atteindre un débit allant jusqu’à 150 Ko/S.
• L’échange d’information se fait via un beacon.
• Un Beacon c’est un petit boitier pré-configuré pour transmettre une information au smartphone à proximité.
• Le coût moyen d’un beacon est de 25$.
• La portée d’un beacon peut aller jusqu’à 70m, mais la distance optimale est 25m.
• Un beacon a une durée de vie annoncée de 2 ans. À savoir que cette durée de vie varie en fonction de la fréquence de sollicitation du beacon.
• Sécurité : il est possible de régler la portée du beacon (pour le paiement mobile par exemple).

Là, vous avez les bases de chez bases. Maintenant, pour envoyer du push sur l’iPhone de Gisèle comment je fais ? Deux options.

La première, c’est que vous êtes une petite boutique et vous n’avez pas les moyens de vous offrir une app.
Il vous reste alors la possibilité d’intégrer une app de shopping “collaborative”. L’application présente les produits les plus populaires dans les magasins, ou les produits présents dans le magasin de notre choix. L’application intègre un système de points qui augmente après chaque achat et qui se transforment en coupons par la suite.
Certaines de ces apps intégrent un système iBeacon pour les magasins référencés. Je pense notamment à Shopkick qui a lancé un test iBeacon de grande envergure avec la chaine Macy’s.
À savoir qu’en France pour l’instant ce type d’offre n’existe pas.

Avantage : coût.
Inconvénients : possibilités limitées, pas crédibles, peu de maitrise de l’expérience client.

La seconde solution, plus onéreuse mais tellement mieux d’un point de vue expérience client c’est d’intégrer les fonctionnalités d’iBeacon à votre application. Comment ? En achetant des beacons à une société offrant à coté un SDK (Software Development Kit) et de préférence un dashboard qui vous permettra de TOUT maîtriser une fois que votre app aura intégré les fonctionnalités iBeacon. Pour cela vous pourrez vous tourner vers Gimbal, Roximity, Airfy, swirl, et bien d’autres.
Quelques fonctionnalités :
• gps d’intérieur ;
• push ciblé (age, sexe, achats précédents) ;
• limitation du nombre de push envoyés à l’appareil ;
• envoyer un push si la personne reste tant de secondes dans la zone du beacon.

Avantages : possibilités énormes, dashboard pour évaluer vos campagnes ou l’ensemble de votre contenu, app de marque.
Inconvénient : prix.

Maintenant vous avez le niveau intermédiaire. Dernière étape : la transmission de contenu.

Deux barrières avec lesquels il faudra que vous vous arrangiez :
– il faut que Gisèle accepte de recevoir des pushs de votre part ;
– et bien entendu que son bluetooth soit activé.

Le beacon A est configuré pour les actions 1 2 3.
L’application sait que le beacon A est configuré pour les actions 1 2 3.
L’action 1 a un contenu inapp, les 2 et 3 non.
Le contenu des actions 2 et 3 se récupère sur un serveur via la réseau mobile de l’appareil (wifi si l’endroit est équipé).

Action 1 = message de bienvenue. Simple, durable, peut se stocker inapp.
Action 2 = offrir coupon ciblé à Gisèle dont on sait qu’elle raffole des Mon Chéri. Pour générer un coupon ciblé, à moins d’intégrer cela dans l’app, il vous faudra un serveur.
Action 3 = campagne de promotion sur le camembert président. Contenu non durable qui nécessite d’être stocké “in the air”.

Voilà, maintenant vous savez plus ou moins tout ce qu’il y a à savoir sur iBeacon.
N’hésitez pas à poser vos questions ici même, ou directement sur twitter 😉

tumblr_mwojl6E9R31rjf4o7o1_500